24.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEconomieL’ouest et le Grand Sud de Mayotte montent des projets de développement

L’ouest et le Grand Sud de Mayotte montent des projets de développement

Les communes concernées par le regroupement dans le GAL Ouest Grand Sud de Mayotte
Les communes concernées par le regroupement dans le GAL Ouest Grand Sud de Mayotte

Mayotte continue de s’organiser pour monter des projets concrets et bénéficier des enveloppes européennes auxquelles elle peut prétendre. Ainsi l’Ouest et le «Grand Sud» de Mayotte s’organisent pour créer une association, un «GAL» qui signifie «groupe d’action locale».
Ce lundi, ce «GAL» a planché sur les enjeux qu’il estime prioritaires pour son développement. Pas moins de 7 communes se sont regroupées au sein de cette association: Bandrélé, Kani-Kéli, Bouéni, Chirongui, Sada, Ouangani et Chiconi.

Avec ce «GAL», l’ensemble des partenaires privés et publics veulent mettre en place une stratégie de développement pour bénéficier du programme européen LEADER (Liaison entre actions de développement de l’économie rurale). Le dispositif est doté d’une enveloppe de plus de 3 millions d’euros qu’il faut utiliser sur la période allant jusqu’en 2020.

Le «GAL Ouest Grand-Sud» a retenu quatre enjeux qui vont déboucher sur des projets concrets. Le premier vise à «accompagner le développement d’un écotourisme valorisant le patrimoine naturel et culturel local».

Si on sait que notre territoire dispose d’un fort potentiel touristique, avec de nombreux sites remarquables -sur terre comme dans le lagon- ainsi qu’un patrimoine culturel important, on ne compte actuellement que quelques aménagements et sites pour la restauration, l’hébergement et les activités touristiques. De nombreux projets d’aménagements existent et des acteurs dynamiques sont présents. Reste donc à concrétiser une attente ancienne pour augmenter les capacités d’hébergement et favoriser l’attraction et professionnaliser le secteur.

La mairie de Ouangani
La mairie de Ouangani va accueillir les ateliers d’où vont sortir des projets concrets

Sur ce sujet, un atelier se tiendra à la mairie de Ouangani ce mardi 25 Octobre à 17h, pour définir des projets précis.

Culture et éducation au cœur des projets

Le 2e enjeu prioritaire est le «développement des activités culturelles et éducatives pour les habitants du territoire».
Là encore les atouts sont nombreux: Présence forte d’une culture traditionnelle, demande importante pour la découverte, succès des événements culturels déjà organisés, loisirs attractifs et fédérateurs pour la jeunesse, tissu associatif et communal dynamique, nombreux projets artistiques et sociaux… Mais il faut s’attaquer à de nombreuses faiblesses, comme par exemple la difficulté de transmission de la culture mahoraise, des traditions peu valorisées, le manque d’infrastructures pour les arts et les loisirs, le manque de services à la personne, la trop faible promotion de la lecture…

Pour les projets concrets, l’atelier doit travailler ce mercredi 26 octobre à 17h, également à la mairie de Ouangani.

S’appuyer sur une nature exceptionnelle

Enfin, les 3e et 4e axes retenus sont «l’amélioration de la protection des sites et du patrimoine naturel existant sur le territoire» et «un accompagnement des acteurs de l’éducation à l’environnement et au développement durable» (EEDD).
Sur ce thème, le GAL va devoir valoriser une biodiversité, des sites et des paysages, travailler au respect et aux contrôles des zones protégées, lutter contre les pratiques destructrices, pousser à la structuration d’associations et leur donner des moyens pour monter des projets.

Le Mont Choungui depuis le Benara
Le Mont Choungui depuis le Benara: Valoriser les sites exceptionnels du Grand Sud et de l’Ouest de Mayotte

L’atelier pour sortir des actions concrètes est prévu jeudi prochain, le 27 Octobre à 17h, toujours à la mairie de Ouangani.

Appel à tous les acteurs motivés

D’autres séances de travail sont ensuite prévus au mois de novembre sur les actions de coopération, la gouvernance (avec un comité de programmation du futur GAL) et sur la finalisation des dossiers de candidatures des projets.

Les communes engagées dans ce projets insistent sur la participation de tous ceux qui peuvent apporter leurs idées, leurs expériences et leurs projets : «la présence de tous les acteurs motivés est nécessaire pour construire ce programme», affirment les membres du futur GAL Ouest Grand Sud.

Une fois les projets finalisés, ils passeront devant un comité de sélection sur la base de critères jugeant de leur pertinence pour savoir s’ils peuvent effectivement être financés et donc réaliser avec l’appui des fonds européens.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139121
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139121
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139121
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139121
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139121
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139121
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...