26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 janvier 2023
AccueilorangeZonzon 93, pour éviter la prison

Zonzon 93, pour éviter la prison

Laetitia Nonone a donné des pistes pour prévenir la récidive
Laetitia Nonone a donné des pistes pour prévenir la récidive

Laetitia Nonone était invitée par l’Association des collectivités d’Outre-mer, la semaine dernière, pour donner des pistes d’action à destination des jeunes, métropolitains ou ultramarins. Ciblant un public en grande difficulté, l’association a pour objet la prévention de la délinquance et la sensibilisation des jeunes à la réalité de l’univers carcéral par le biais de l’éducation populaire et diverses activités artistiques, culturelles et sportives.

Les pistes proposées sortent souvent de l’ordinaire, et de la bien-pensance. Il faut dire que Laetitia Nonone connaît la souffrance liée à l’incarcération, pour avoir vu son père partir en prison alors qu’elle n’avait que 14 ans, puis son petit frère. Elle a choisi d’en faire son combat au profit des jeunes.

« Nous travaillons avec les parents. Aux mamans qui m’expliquent qu’elles sont fatiguées, qu’elles ont d’autres enfants à charge, je réponds qu’elles doivent assumer leur maternité », explique la jeune femme, martiniquaise d’origine.

« Tu te relèveras tout seul ! »

Un public très attentif pendant son exposé touchant
Un public très attentif pendant son exposé touchant

Son deuxième combat porte sur l’isolement, « grâce à un accompagnement individuel et collectif, comme ce fut le cas avec Lilian Thuram. Beaucoup de jeunes qui se sont radicalisés et sont partis en Syrie, restaient seuls toute la journée devant leur ordinateur, en écumant les réseaux sociaux. » Un seul et même référent suit le jeune, « qui ne va pas raconter son histoire 10 fois à des personnes différentes. »

Son parcours l’a sûrement rendu exigeante, elle replace son action en cohérence avec l’objectif. D’un côté, l’association se met à l’écoute des jeunes, « nous les accueillons comme on le ferait pour des adultes, en leur proposant à boire et un siège, pour qu’ils se sentent reconnus », de l’autre elle les responsabilise, « si tu commets un délit, tu te relèveras tout seul ! », leur lance-t-elle, « d’autres jeunes ont besoin de nous ». Pas de misérabilisme, mais une vraie empathie pour la personne en difficulté.

« On se retrouve entre noirs et arabes »

Laetitia Nonone: "Ce n'est pas parce qu'un jeune est noir et musulman qu'il ne critique pas les attentats"
Laetitia Nonone: “Ce n’est pas parce qu’un jeune est noir et musulman qu’il ne critique pas les attentats”

Elle dénonce dans un langage cru, qui colle à la réalité, les raisons d’une intégration ratée en France : « Dans les quartiers prioritaires, on est entre noirs et arabes. On a décidé de les faire sortir, et de les scolariser dans d’autres zones, et nous y arrivons enfin. »

Sa réaction sur le comportement des autorités après les attentats, devrait trouver de l’écho à Mayotte : « On nous a demandé de nous désolidariser des attentats. Moi, une jeune femme noire et croyante, je l’ai mal pris : ce n’est pas parce qu’un jeune est noir et musulman qu’il ne critique pas les attentats ! »

L’association, ouverte du lundi au samedi 24h/24, qui ne travaille qu’avec des bénévoles, jeunes, adultes et retraités, « 95% des jeunes passés en conseils de discipline sont adhérents », doit encore développer des partenariats.

Elle travaille sur un public difficile, et donc souvent en risque de récidive : « Pour prévenir, il faut punir et éduquer. » Elle évoque un parallèle avec les DOM-TOM, « pas facile à dresser, car j’attends toujours les chiffres de la délinquance dans vos territoires. Je participe à beaucoup de réunions, mais on parle très rarement des territoires ultramarins alors que vous avez beaucoup de quartiers classés prioritaires ! »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139516
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139516
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139516
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139516
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139516
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139516
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...