26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilorangeIntersyndicale de la Fonction publique : s’il n’en reste qu’un ce sera...

Intersyndicale de la Fonction publique : s’il n’en reste qu’un ce sera le SNUipp

Rivo dans l'hémicycle avec les élus ce mercredi matin
Rivo et les manifestants dans l’hémicycle avec les élus ce mercredi matin

Malgré le week-end à rallonge, l’Intersyndicale n’est pas parvenue à rassembler ce lundi matin. Une action de blocage de la barge a malgré tout été tentée vers 10h30, mais le trafic a repris rapidement ensuite. Les grévistes qui demandent surtout la prise en compte de l’ancienneté de services des agents ex-collectivité départementale, se sont ensuite retrouvés dans l’hémicycle Younoussa Bamana.

Ils ont sollicité la présence des élus, dont le président du conseil départemental Soibahadine Ibrahim Ramadani, qui s’est exprimé devant les médias ensuite : « Nous avions déjà rencontré Rivo le 8 décembre 2015, et nous avions convenu d’une plate-forme revendicative que nous avions transmise à Paris. Il s’y est rajouté depuis des mesures d’attractivité pour le second degré et la prise en compte de l’ancienneté général des services de nos salariés de la Fonction publique territoriale. Ce n’est donc qu’un suivi de l’accord déjà entériné avec l’Intersyndicale. »

Seul

Le président et les élus renouvellent leur appui à Rivo
Le président et les élus renouvellent leur appui à Rivo

Un soutien de poids que celui des élus, mais suffira-t-il ? Dans l’après-midi, le syndicat du 1er degré SNUipp-FSU Mayotte se disait « résolu de poursuivre (seul) le mouvement de grève et ce, quelque soit la décision de l’Intersyndicale. »

Nous n’avons pu joindre Salim Nahouda, CGT Ma, qui prenait l’avion pour Paris, et les autres leaders avaient déserté le mouvement. Un mouvement qui n’a jamais véritablement pris, ils étaient entre 150 et 300 au plus fort du mouvement, alors que 15.000 fonctionnaires sont concernés par les mesures d’attractivité.

Mieux, les anciens instituteurs qui ont intérêt à défendre leur ancienneté, sont 1.200 à Mayotte. Mais ne se sont pas mobilisés, « ils ont fait grève, mais sans venir jusqu’à Mamoudzou », avait souligné Rivo… Le SNUipp va donc continuer sur la base de ses propres revendications, et « demande aux collègues du premier degré d’amplifier le blocage des écoles et des bureaux des Inspecteurs de l’éducation nationale. »

Pas de blocages de routes en perspective en tout cas ce mardi 15 novembre, puisque les grévistes vont solliciter leurs parlementaires. Ils ont rendez-vous à 11h avec le député Ibrahim Aboubacar.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...