30.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 février 2023
AccueilEconomieVincent Bouvier : La modernisation des moyens de lutte contre l’immigration clandestine...

Vincent Bouvier : La modernisation des moyens de lutte contre l’immigration clandestine pour 2017

Vincent Bouvier: "Mi-2017, deux bâtiments de la gendarmerie seront basés à Mayotte"
Vincent Bouvier: “Mi-2017, deux bâtiments de la gendarmerie seront basés à Mayotte”

Le Secrétaire général à la mer, et ancien préfet de Mayotte en 2007-08, Vincent Bouvier est revenu pour 24h sur un territoire auquel il est « attaché. » Il n’a d’ailleurs pas vraiment changé. Il est dans la région pour assister à la Conférence maritime régionale à La Réunion.

Et il couvre tous les sujets maritimes, puisque le Secrétariat à la mer, créé en 1995, est placé sous l’autorité du 1er ministre, et pour mettre en cohérence les politiques maritimes qui ont trait à différents ministères, des Transports, de l’Ecologie, de la Défense, etc.

C’est plus particulièrement sur le thème de l’immigration clandestine qu’il a axé sa visite, en ayant rencontré la Police aux frontières, la gendarmerie, les douanes ou la marine nationale. Il a rappelé les mesures déjà annoncées par Ericka Bareigts pour Mayotte, autour de trois points, la surveillance, le développement des moyens et la coordination des acteurs, en précisant les échéances de mise en place.

Spationav V2 pour y voir plus clair

« En matière de surveillance maritime, nous améliorons le système d’exploitation des 4 radars en adoptant dans le courant de l’année 2017, le Spationav V2 le même que celui qui sera installé sur le porte-avion Charles de Gaulle, qui va affiner la résolution. Nous expérimenterons les drones en début d’année 2017, ainsi que le développement de l’intervention des patrouilleurs, et du Falcon 50. C’est aussi mi-2017 que le deuxième bâtiment de la gendarmerie maritime arrivera, et sera basé comme le 1er, à Mayotte. »

En matière de coordination des moyens, le Secrétaire général rappelait qu’une uniformisation des bateaux utilisés par les différents services en mer, pour améliorer la logistique est en cours. « Je suis aussi venu prendre note des besoins pour répondre à l’implantation d’une décentralisation de la surveillance avec un point fixe au nord de l’île », où arrivent les kwassas en provenance d’Anjouan.

Des méthodes de lutte contre l’immigration modifiées en permanence

Un kwassa arraisonné par la marine nationale en mai 2014
Un kwassa arraisonné par la marine nationale

Des stratégies auxquelles s’adaptent les passeurs, « nous modifions chaque semaine nos méthodes d’interception, les recherches se portent plus au nord par exemple actuellement », explique Florence Ghilbert-Bézard, directrice de cabinet du préfet de Mayotte… et qui fut chef de cabinet de Vincent Bouvier lorsqu’il y était en poste.

Sur beaucoup de sujet, Vincent Bouvier est resté très général. Le Port de Longoni en fait partie. Il n’a donné aucune précision sur un éventuel Grand port maritime, mais a seulement expliqué qu’« il y a eu des investissements importants pour le moderniser, il faut maintenir cet objectif de développement, en gardant à l’esprit qu’il pourrait être un petit hub, en tenant compte aussi des ambitions de La Réunion. »

En matière de pêche, les locaux se plaignent du tarissement de la ressource : « Mayotte est devenue Région Ultrapériphérique et à ce titre, nous ne pouvons empêcher les thoniers de venir dans la zone. Il faut plutôt voir comment développer la flotte de bateaux pour que les pêcheurs locaux aillent hors lagon. »

Partage de la ZEE avec Mada

Vincent Bouvier et Thomas Pailloux
Vincent Bouvier et Thomas Pailloux

Sur les problèmes de d’exploitation sur la Zone économique exclusive (ZEE) en bordure de celle des Comores, il prône le dialogue. Même réponse sur la revendication par Madagascar des Iles Eparses, à qui une résolution des Nations Unies donne raison, « mais pour Mayotte aussi, non ?! », s’exclame Vincent Bouvier.

Beaucoup d’argent est en jeu, en particulier à Juan de Nova, où l’on entend parler de 6 à 12 milliards de baril de pétrole, sans évoquer le gaz, et c’est un désaccord qui a poussé Madagascar à refuser de participer à la coopération transfrontalière avec Mayotte  : « Nous étudions avec Madagascar un partage possible de la ZEE de manière satisfaisante pour les deux parties. » Thomas Pailloux, Chargé de mission auprès du secrétaire général de la mer, précisait « que les négociations ont repris en juin dernier.

Après le point presse, Vincent Bouvier rencontrait les acteurs du Parc Naturel Marin (PNM) de Mayotte, « je crois que tout le monde a compris ici qu’il n’y a pas opposition entre développement du territoire et la protection de la ressource, au contraire, ils sont liés, et indispensable à l’arrivée de touristes sur votre île. »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...