25.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilEconomieLa mairie de Mamoudzou décroche un prêt de 10 millions pour ses...

La mairie de Mamoudzou décroche un prêt de 10 millions pour ses investissements

Mairie Mmdzu réduc
L’hôtel de ville de Mamoudzou

Décrocher un prêt de l’AFD, c’est le signe d’une situation financière qui inspire confiance. En effet, l’Agence française de développement, qui accompagne les collectivités dans leur développement, n’accorde pas une ligne de crédit sans avoir éplucher les comptes. Il s’agit de s’assurer de ne pas plomber durablement les budgets de l’institution qu’elle finance.

Ce vendredi matin, c’est donc la ville de Mamoudzou qui conclut une convention. Montant du prêt: 10 millions d’euros. «Comme on dit, on ne prête qu’aux riches !» souligne Hairoudine Anzizi, le DGA chargé des finances et de la commande publique à la mairie de Mamoudzou et à la CADEMA. «L’AFD nous appuie parce que nous avons la capacité de rembourser cet emprunt. Notre situation financière est saine. Nous sommes très peu endettés avec seulement 8 millions d’euros de crédits actuellement».

De fait, sur ses 86 millions d’euros de budget en 2016, la commune de Mamoudzou n’a consacré qu’un peu plus d’un million à rembourser ses crédits en cours. 44 millions d’euros ont été destinés aux investissements.

Des projets jusqu’en 2020

Ce sont d’ailleurs les projets d’investissement de la commune qui se trouvent renforcés avec la signature du jour. Au mois de mars dernier, Mamoudzou a voté un plan pluriannuel pour la période 2016-2020 avec un grand nombre d’opérations que ce prêt finance en partie.

.
Bientôt à Mamoudzou, des plateaux couverts avec revêtement synthétique, gradins et vestiaires

C’est d’abord la lutte contre l’habitat insalubre qui va se poursuivre, avec l’appui de l’Etat. Dans l’espace public, les (ré)aménagements déjà commencés vont eux aussi continuer tout au long des mois à venir. Même chose pour le schéma d’éclairage public, lancé à l’échelle de l’espace communal.
Moins visible dans l’immédiat, l’immense projet de la rénovation urbaine de Kawéni est également sur les rails et nécessite des financements.

Des plateaux couverts et des gymnases

Mais le gros de l’effort d’investissement va se concentrer sur les équipements sportifs, trop peu nombreux et parfois en mauvais état à Mamoudzou. «La restructuration des espaces sportifs est un projet majeur dans les projets de la commune», confirme Hairoudine Anzizi.

Chaque canton sera doté de plateaux avec des revêtements synthétique, des gradins, des vestiaires, des toilettes… et d’un toit. Ces plateaux couverts devraient voir le jour, par exemple à Passamainty, au Baobab et à Kawéni. Des gymnases vont également se rajouter à l’offre d’équipements. A Mgombani par exemple, c’est en effet un gymnase qui remplacera le plateau actuel à côté de la MJC.

Un stade communal

Enfin, le projet de stade communal avance. Il devrait s’élever à Tsoundzou et bénéficier de nombreux soutiens financiers locaux et nationaux. «Au fur et à mesure qu’on monte en gamme sur les équipements que l’on va proposer, on bénéficiera de financements différents», précise Hairoudine Anzizi.

Aux commandes des finances, le DGA se montre très satisfait de la situation budgétaire qui permet d’enclencher autant de réalisations. «En 2015, on a dégagé un excédent de 10 millions. A la date d’aujourd’hui, le 16 décembre, nos prévisions pour 2016 font ressortir un excédent pour la commune de plus de 6 millions, à confirmer», indique-t-il. De quoi continuer à financer des projets et d’inspirer confiance aux investisseurs, au premier rang desquels on trouve donc l’AFD.

RR
www.jdm2021.alter6.com

 

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...