29.9 C
Dzaoudzi
samedi 2 mars 2024
AccueilFil infoPrimaire de la gauche: Manuel Valls mise sur les Outre-mer et tacle...

Primaire de la gauche: Manuel Valls mise sur les Outre-mer et tacle Macron sur Mayotte

Manuel Valls sait que l’Outre-mer peut être un avantage pour sa candidature à la primaire de la gauche. Alors que les autres candidats sont moins connus Outre-mer, il a présenté hier matin à Paris ses «35 propositions pour un nouveau souffle dans les Outre-mer», entouré des parlementaires Victorin Lurel, Serge Létchimy, Georges Patient et Dario Loutchmayah, président de la fédération des associations ultramarines en Provence Alpe Côte d’Azur.

«On ne peut jouer avec l’avenir de 2,7 millions d’habitants», a-t-il déclaré d’emblée avant d’attaquer les positions d’autres candidats. À Emmanuel Macron, il reproche ainsi sa position sur la départementalisation de Mayotte. Il y a quelques semaines, le candidat du mouvement “En marche” a dit refuser le statut quo actuel. «Cela va déstabiliser Mayotte et créer un doute pour l’ensemble des Outre-mer», a réagi Manuel Valls.

manuel-valls-candidatPour l’ancien Premier ministre, la volonté de Marine Le Pen de supprimer la surrémunération des fonctionnaires est une «faute morale, une erreur économique». Le vœu de Jean-Luc Mélenchon de supprimer les niches fiscales lui apparait de nature à «profondément bouleverser le tissu économique.» Quant à la proposition de François Fillon de supprimer 500.000 postes de fonctionnaires, aucun doute pour lui: «Ça touchera aussi les outre-mer.»

Manuel Valls qui a dans son organigramme de campagne, la ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, a également mis en avant son bilan: un budget de la mission Outre-mer de plus de 1 milliard, la loi vie chère de Lurel, la loi diplomatie régionale de Létchimy et la future loi égalité réelle outre-mer, le plan Mayotte 2025 ou encore le Pacte d’avenir pour la Guyane qui devrait être bouclé avant la fin du quinquennat.

De nombreuses promesses de campagne

Parmi ses promesses, il veut inscrire dans la loi de finance 2018 un fonds d’intervention égalité réelle outre-mer doté de 1 milliard sur cinq ans et une simplification de la défiscalisation des investissements productifs dans le cadre d’un nouveau statut fiscal, réviser la Constitution et son article 73 pour donner plus d’autonomie législative aux collectivités territoriales.

Il veut enfin simplifier et adapter le droit européen pour qu’il ne soit pas «une entrave au développement des territoires.» D’autres mesures viennent compléter ce programme comme la convergence des prestations sociales, un secrétaire d’État pour la diplomatie régionale, une politique de nomination d’Ultramarins parmi les hauts fonctionnaires, le retour des fonctionnaires originaires d’Outre-mer, le renforcement de la sécurité en hommes et matériels, une nouvelle politique de continuité territoriale, son soutien pour un mémorial national de l’esclavage…

Manuel Valls lance enfin un appel aux Ultramarins à voter à la primaire des socialistes. «Je ne peux me rendre en Outre-mer d’ici le 22 janvier, mais si je gagne, je réserve mon premier déplacement dans ces territoires», a-il encore promis.

RR, le JDM
avec le JIR.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...