31.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 mars 2024
AccueilEnvironnementDe nouvelles restrictions envisagées, à défaut de solution pour pallier la pénurie

De nouvelles restrictions envisagées, à défaut de solution pour pallier la pénurie

La retenue collinaire de Combani remplie à 15% de ses capacités (Photo: JS/Le JDM)
La retenue collinaire de Combani est désormais remplie à 16,75% de ses capacités, 1% de plus que la semaine dernière (Photo: JS/Le JDM)

Le premier constat a porté sur le niveau de la retenue collinaire de Combani, stable depuis maintenant deux semaines. Les pluies constatées durant la semaine écoulée, ont permis de mobiliser les autres ressources disponibles (forages et captages) pour alimenter les 8 communes concernées par les tours d’eau. Conjugués aux efforts importants consentis par la population des villages concernés, le taux de remplissage de la retenue est à ce jour de 16,75 %.

Le niveau de la réserve de Dzoumogné poursuit, quant à lui, sa lente baisse, il est désormais situé à 22,3 % de sa capacité maximale. Les prévisions météorologiques ne laissant pas entrevoir une arrivée des pluies de mousson avant, au mieux, le début du mois de mars, de nouvelles mesures concernant l’ensemble des communes du département sont envisagées. Pas d’annonce d’importation d’eau potable en revanche.

Travaux à partir des recommandations de la mission

Forage des piézomètres de 60 mètres
Forage

La mission de la direction générale de la sécurité civile, à Mayotte du 16 au 23 janvier dernier, a livré ses premières observations. Des groupes de travail vont être constitués afin de préparer les dispositions à prendre dans les semaines à venir. Les élus seront impliqués dans ces travaux de réflexion afin que les décisions qui en découleront conviennent au mieux à la population.

Concernant le bilan sanitaire, la veille épidémiologique mise en place par l’Agence régionale de santé ne révèle aucune évolution des maladies hydriques.

La gendarmerie nationale et la brigade nature constatent des infractions régulières à l’arrêté préfectoral en vigueur depuis le 19 janvier 2017 et applicable sur l’ensemble du territoire. Le Préfet rappelle donc que le respect des mesures de limitation de certains usages de l’eau, notamment par les habitants des communes qui ne sont pas concernés par les tours d’eau, est une manifestation de solidarité avec les habitants du sud de l’île et une contribution aux efforts d’économie en eau.

“Au regard de la situation, il est essentiel que chacun prenne conscience de ses habitudes de consommation. L’eau est vitale, elle doit faire l’objet d’une consommation raisonnée. Il est à rappeler que pour les communes touchées par les tours d’eau que l’eau qui provient du robinet chez l’habitant, pour les usages alimentaires, la toilette des nourrissons et le lavage des dents, doit être portée à ébullition pendant 5 minutes, stockée dans un récipient fermé, propre et rincé à l’eau bouillante, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière pendant 72h maximum.

L’eau provenant des rampes de distribution est potable et doit être stockée dans un récipient propre, rincé à l’eau bouillante, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière pendant 72h maximum.
Pour toute question concernant les tours d’eau, la SMAE assure un standard téléphonique au : 02.69.61.11.42 (option 3).

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139517
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139517
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139517
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139517
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139517
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139517
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...