28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 juin 2024
AccueilorangeAnthony Tétard: « Victime de concurrence déloyale, la situation de la SMART...

Anthony Tétard: « Victime de concurrence déloyale, la situation de la SMART appelle une réponse urgente »

Anthony Tétard au micro, aux côtés de Salim Nahouda et de la délégation
Anthony Tétard au micro, aux côtés de Salim Nahouda et de la délégation

Le syndicaliste Anthony Tétard tire une sentiment mitigé de son passage à Mayotte : « D’un côté, la filiale du délégataire qui pique tout le trafic de l’entreprise historique, dans un bel exercice de concurrence déloyale, de l’autre, des services de la Direction du travail ou de la préfecture qui semble avoir peur de la gérante de MCG. » Cette dernière n’a pu les recevoir malgré leur demande (Lire Demande d’audience – MCG 02-2017).

Il explique vouloir alerter les ministères des transports et des Outre-mer, « la préfecture et le conseil départemental ont entamé des démarches, mais elles sont de longue haleine.»

Car le temps des actions judiciaires ou institutionnelles envisagées par le conseil départemental n’est pas celui de la SMART : « La situation est urgente. La SMART a perdu 50% de son trafic, et nous n’accepterons pas le licenciement de nos camarades dockers. Le blocage des ports métropolitains sera une des réponses. »

Conserver une maîtrise des enjeux du port

Rencontre avec les agents de la SMART
Rencontre avec les agents de la SMART

Ils visent également, sans le nommer, celui qui a choisi de ne plus travailler avec la SMART, provoquant cette perte de chiffre d’affaires : « Nous ciblons également un armement qui joue double jeu. Il applique les mêmes pratiques à La Réunion qu’ici, en mettant en place des ouvriers occasionnels, non formés, avec des rémunérations moindres que les autres. » Une sorte de dumping social que n’apprécie pas vraiment la CGT. Ils partent à La Réunion constater la situation sur place dès ce mercredi.

Anthony Tétard appelle donc les élus du département, que la délégation a rencontrés cet après-midi, « à avoir un vrai courage politique », et à « dénoncer la DSP. La longue liste des manquements de la délégataire qu’ils ont dressée devrait leur permettre de le faire à moindre coût, qui n’est de toute manière pas comparable au coût social de 180 licenciements. »

« Ce port doit basculer en Grand Port Maritime, mais c’est du ressort du Ministère des Transports, bientôt plus opérationnel en raison des élections. Il faut en tout cas y réintégrer une maîtrise publique, étant donné les enjeux que représente l’unique port du territoire. »

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139519
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139519
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139519
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139519
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139519
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139519
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...