26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 23 février 2024
AccueilorangeLe département présente les détails du «mémorandum» remis à Jean-Claude Juncker par...

Le département présente les détails du «mémorandum» remis à Jean-Claude Juncker par les RUP

Remise du rapport des RUP à Jean Claude Juncker à Bruxelles vendredi dernier (Photo: Région Réunion)
Remise du rapport des RUP à Jean Claude Juncker à Bruxelles le vendredi 31 mars dernier (Photo: Région Réunion)

Les Régions ultrapériphériques européennes ont présenté un «mémorandum» au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker lors du 4e forum des RUP à Bruxelles, à la fin du mois de mars. Vendredi matin, les principaux axes de ce document étaient présentés par Mohamed Sidi, le 6ème vice-président du conseil départemental, qui s’est employé à rappeler la volonté de Mayotte d’être traitée à égalité avec les autres RUP. Plusieurs propositions vont d’ailleurs dans ce sens dans tous les domaines.

Dans celui de la cohésion économique, sociale et territoriale, le Mémorandum propose entre autres d’augmenter de manière significative l’allocation spécifique (FEDER surcoûts) de sorte qu’elle corresponde à la réalité des effets de contraintes structurelles permanentes dans les RUP.

Assurer une plus grande cohérence des fonds de la politique de cohésion à l’égard des RUP fait également partie des propositions. Ceci aurait pour objectif que les investissements liés aux infrastructures d’accessibilité (aéroportuaires, portières et routières, aussi bien pour les liaisons internes qu’externes) soient éligibles au FEDER indépendamment de la classification régionale.

Renouveler la flotter de pêche

Selon ce Mémorandum, il faudrait également repenser totalement la Coopération Territoriale Européenne afin de tenir compte des réalités géopolitiques stratégiques des RUP, jusqu’à présent sous-estimées. Une réglementation spécifique, basée sur l’article 349, devrait être adoptée pour mettre un terme définitif aux difficultés de coordination FED-FEDER.

Le président Soibahadine ibrahim Ramadani tire le bilan des 3 années de Mayotte comme RUP
Le président Soibahadine ibrahim Ramadani à Bruxelles fin mars

Mohamed Sidi a également insisté sur la nécessité de renouveler la flotte de pêche à Mayotte. Pour cela il faudrait autoriser dès 2017 les aides d’Etat pour la construction, le renouvellement et la modernisation de la flotte pour les navires de pêche immatriculés dans les RUP. En décembre 2017, l’UE doit en effet prendre position à la 11ème conférence ministérielle de l’OMC pour exempter les RUP de l’interdiction des subventions à la flotte dont Mayotte a cruellement besoin pour développer son secteur pêche.

Dans la même optique, le Mémorandum appelle l’UE à encourager l’installation de jeunes pêcheurs sans restrictions et de favoriser le lancement d’appels à projet spécifiques pour la pêche et l’aquaculture dans les RUP. Il propose en outre de réserver un accès préférentiel des flottes de pêche à petite échelle, artisanales et côtières, des RUP pour favoriser leur prise d’espèces hautement migratoires dans leurs zones économiques exclusives.

Transports aériens

Lors de la séance de ce vendredi, un autre point du Mémorandum a aussi été mis en avant : rendre disponible les financements d’urgence qui permettent de répondre rapidement aux conséquences des phénomènes météorologiques extrêmes sur les infrastructures et les équipements de pêche et d’aquaculture et les populations des zones côtières.

La commission européenne à Bruxelles accueille le 4e forum des RUP ces jeudi et vendredi
La Commission européenne à Bruxelles a accueilli le 4e forum des RUP

Les présidents des RUP souhaitent que soit prise en compte l’absence d’alternative au transport de personnes. Pour cela, il faudrait considérer comme compatibles les aides publiques aux infrastructures aéroportuaires dans les RUP. Ils souhaitent que soit soutenue financièrement la construction, l’aménagement, la sécurisation et l’entretien des infrastructures aéroportuaires et ne pas limiter les possibilité d’investissements aux seules considérations environnementales.

Ce dernier point touche Mayotte plus particulièrement alors que la proposition de la construction d’une piste longue prise sur le lagon est encore régulièrement évoqué. Le conseil départemental de Mayotte souhaite désormais que ce sujet soit rediscuté, car la plupart de ses membres estiment que le développement économique de l’île devrait être prioritaire à une préservation complète du lagon.

Immigration clandestine

Jean Claude Juncker devant les présidents des RUP à Bruxelles vendredi matin
Le président Jean Claude Juncker devant les présidents des RUP à Bruxelles

Enfin, la douloureuse problématique de l’immigration clandestine à Mayotte ne pouvait échapper au bilan du Mémorandum effectué ce vendredi matin. Pour cela, les présidents des RUP proposent à l’Europe de conduire une gestion solidaire des frontières à leur égard et une vraie politique de l’immigration dans les RUP en créant des outils de financement spécifiques. Ils réclament plus particulièrement la mise en place d’une enveloppe affectée à la prise en charge des mineurs isolés.

Leurs présidents souhaitent vivement qu’une analyse soit menée sur l’opportunité pour les RUP d’être intégrées dans l’espace Schengen. Pour cela, elle propose que l’agence européenne Frontex lui apporte une aide dans les surveillance des frontières, afin de limiter le flux d’immigration clandestine.

Ce vendredi, le président Soibahadine Ibrahim Ramadani a officiellement lancé une invitation à Jean-Claude Junker, le président de la commission europénne afin qu’il vienne se rendre compte lui-même de la situation effective du 101ème département français.

NG
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139122
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139122
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139122
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139122
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139122
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139122
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...