28.9 C
Dzaoudzi
mardi 27 février 2024
AccueilorangeDébrayage des chauffeurs à la suite d'un caillassage de bus: "Trop, c'est...

Débrayage des chauffeurs à la suite d'un caillassage de bus: "Trop, c'est trop!"

Premières instructions données aux jeunes 6ème Il n’y aura pas de ramassage scolaire à midi ce lundi de début de Ramadan, menace le syndicat FO Transports et logistiques. Un bus scolaire a de nouveau été caillassé à Tsararano ce mercredi, vers 15h. “Des jeunes du lycée ont voulu s’en prendre à ceux de Tsoundzou, ils ont décidé de jeter des cailloux sur le bus”, rapporte Ali Siaka, délégué FO chez Matis.

Une acte de violence qui fait suite à de nombreuses incivilités quotidiennes, et à une agression verbale d’un chauffeur lundi dernier. Menacé de mort par un usager, il a déposé plainte et a exercé son droit de retrait. POur le syndicat FO Transports et logistiques, c’est “l’agression de trop”.

L’ensemble du personnel du réseau Halo de la société de transport soclaire Matis a décidé de manifester son soutien aux conducteurs GB15,GB12,GB39,GB28 etc., nous informe le syndicat.

Les chauffeurs de bus du réseau Halo et les contrôleurs et médiateurs vont stopper leur moteur pour les débrayages solidaire des chauffeurs envers leur confrère agressé ce lundi matin de 9h à 15 heures. Le syndicat FO Transports demande “une rencontre d’urgence entre le Président du conseil Départemental qui est l’Autorité organisatrice de transport et le préfet de Mayotte représentant de l’Etat. S’ils ne prennent pas de mesures, nous stopperons tout transport, c’est déplorable à l’approche des examens qu’on en soit obligé d’arriver là”, lance Ali Siaka.

“Davantage de bus”

Vitre caillassée ce mercredi ©FO
Vitre caillassée ce mercredi ©FO

Depuis 2011, la présence de médiateurs du conseil départemental dans les bus scolaires, ainsi que les opérations de sensibilisation de la société Matis avaient fait reculer ces actes de délinquances qui avaient explosé en 2011.

Mais le syndicat FO en veut plus. Avec “un renforcement de la présence humaine”, la réintroduction d’une police de proximité, le renforcement des lieux et des acteurs de médiation, autant de moyens pour “retrouver la tranquillité sur certaines lignes”, précise leur communiqué.

Il évoque aussi l’intensification des rotations, “plus de bus qui desservent tous les quartiers”, pour “faire baisser les tensions en améliorant le service. Ces agressions et vandalismes sont devenus les lots de tous les conducteurs de bus et les personnels qui travaillent dans le réseau Halo. Trop c’est trop pour les syndicats.”

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...