26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 23 février 2024
AccueilEnvironnementPréserver les coraux ou se faire belle... Les deux, souhaite le Parc...

Préserver les coraux ou se faire belle… Les deux, souhaite le Parc Naturel Marin

Test du tabouret céramique pour confectionner le msindzano
Test du tabouret céramique pour confectionner le msindzano

Pour réussir votre msindzano, il vous faut un beau morceau de bois de santal, que vous allez frotter longuement sur un petit plateau de corail, appelé tabouret, humidifié. Mais le volume de corail prélevé, plus exactement le poritès, est conséquent, relève le Parc Naturel marin de Mayotte, qui s’est lancé en 2016 dans la recherche d’un matériau de substitution.

« Chaque femme achète au cours de sa vie entre 2 à 3 tabourets, il fallait trouver une alternative durable au corail », commente Cécile Perron, Directrice du PNM. Il s’agissait pour les membres du comité de gestion réunis ce jeudi matin, d’approuver la solution retenue, « celle d’un tabouret en céramique ».

Commande a donc été passée à une entreprise spécialisée dans la conception d’os en céramique pour des besoins médicaux en métropole. Le plateau ressemble à celui qui était fabriqué dans le corail, avec sa particularité abrasive pour retenir les particules de santal et ainsi orner le visage de ce masque blanc-cassé ou jaune dont se pare les Mahoraises.

Casser le prix pour ne pas casser les coraux

Cécile Perron
Cécile Perron incite à poursuivre dans cette voie

Ce sont elles d’ailleurs qui l’ont testé en métropole, avant de faire venir le prototype à Mayotte. Et d’en assurer une démonstration face à la presse. Avec moyennement de réussite, le bois ayant du mal à se fondre dans le décor de la céramique. Mais Zaliata Saindou, membre du conseil de gestion en sa qualité de présidente de l’association des pêcheuses au djarifa (voile), veut y croire : « Il faut faire comme pour le corail, et mouiller davantage le tabouret ».

Il faut aussi réduire de 200 fois le prix… « Le prototype a couté 7.000 euros, quand le prix des plateaux oscille en fonction de la taille, de 10 à 30 euros », explique Cécile Perron. Mais pour elle, le jeu en vaut la chandelle, « le poritès ne pousse que d’un centimètre par an, il est donc impossible de le cultiver. »

Si les coraux Mahorais ont présenté une « bonne résilience » au réchauffement constaté l’année dernière, « et notamment le poritès dont la résistance incite à la préservation », il ne faut pas tirer sur la corde.

Le Parc marin a proposé une solution, son job s’arrête quasiment là. La commercialisation est à trouver, sur un marché conséquent. A une seule condition, que les Mahoraises adhèrent et se voient belles en leur miroir…

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...