27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 22 février 2024
AccueilEducationEcole Kawéni village : des vices ou des dysfonctionnements passagers ?

Ecole Kawéni village : des vices ou des dysfonctionnements passagers ?

L'école de Kawéni-Village rénovée
L’école de Kawéni-Village rénovée

L’équipe pédagogique de l’école Kawéni Village s’adressait vendredi dernier aux parents d’élèves par un mot collé à l’intérieur du cahier de correspondance ce vendredi, les mettant en garde contre les dangers sanitaires et sécuritaires qu’encourent leurs enfants. Le personnel y évoque de « nombreux dysfonctionnements »

Nous avons été saisi par un parent d’élèves qui nous renvoie à un article publié dans le JDM évoquant les travaux de rénovation de l’école Kawéni village en mars 2016. Après un an et demi de travaux, l’école rénovée a pu rouvrir pour la rentrée scolaire 2017. Et c’est étonnés, que les parents ont découvert un mot collé sur le cahier de correspondance de leurs enfants dénonçant des « dysfonctionnements » : « Electricité qui disjoncte constamment, extincteurs non opérationnels, toilettes bouchées, cadres néon qui menacent de tomber, dalle de béton fissurée au sol », etc. (voir photo ci-contre).

« Validés par la commission de sécurité »Cahier délabrement école

Un parent qui devient suspicieux vu la conjoncture actuelle : « En cette période de fortes turbulences à la mairie de Mamoudzou, il est normal de se demander s’il n’y a pas des irrégularités entre l’appel d’offre et la réception du chantier ! Pourquoi 17 mois de fermeture et un énorme financement pour finalement nous laisser entendre que nos enfants sont en danger permanent dans cette école ? »

Nous avons contacté le maire Majani Mohamed qui explique que « tous les travaux ont été validés par la commission de sécurité ».

Lui et son DGS Thoihir Youssoufa ne contestent pas les problèmes d’insalubrité, « liés à la perte de nos emplois aidés en CUI, mais nous compensons en envoyant les femmes de ménage. » Quant aux problèmes de sécurité, ils sont indirectement liés aux rythmes scolaires, « nous avons du doubler le nombre de micro-ondes pour les repas, ce qui tire sur la capacité de l’établissement ». Un travail serait en cours avec le directeur de l’établissement pour remédier à l’ensemble des désagréments.

« Si le parent fait référence à la perquisition de la semaine dernière, nous mettons en garde contre les amalgames. Surtout que nous pensons que la montagne va accoucher d’une souris… », conclut l’équipe municipale.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...