26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 23 février 2024
AccueilEnvironnementLa qualité de l’air à l’épreuve de la météo

La qualité de l’air à l’épreuve de la météo

Bruno Brouard-Foster
Bruno Brouard-Foster

Entendre parler de problématiques de qualité de l’air palmes aux pieds sur l’îlot Bandrélé, c’est plutôt décalé, mais à 6 heures du matin dans les embouteillages de Kawéni, ou à moto derrière une camionnette dans la montée Sogéa, là, on tend oreilles et narines… L’association Hawa Mayotte s’est installée à Mayotte lors de son accès au statut de région ultrapériphérique européenne et comme beaucoup de directives, elle s’applique sans discernement.

« La mesure de la qualité de l’air est une contrainte européenne imposée aux Etats membres » explique Bruno Brouard-Foster, Directeur d’Hawa Mayotte. En France, la loi LAURE (Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie) de 1996, pose le principe que nous avons tous le droit de respirer un air sain. Elle impose à chaque région un observatoire de l’air, que met en place depuis plus de deux ans l’association Hawa à Mayotte. « Nous sommes pendant 3 ans en phase d’évaluation préliminaire », c’est à dire d’enregistrement de données de référence pour permettre ensuite des mesures comparatives.

A l’issue, des stations fixes seront implantées en 2019 sur des zones sécurisées du territoire, « sur le Grand Mamoudzou, où le trafic est concentré, mais aussi sur des sites périurbains. »

Un air pur à faire « éclater nos poumons »

Signature de la convention entre Météo France et Hawa Mayotte
Signature de la convention entre Météo France et Hawa Mayotte

En attendant une remorque mobile sillonne le territoire, et des capteurs ont été posés pendant un an, pour enregistrer la qualité de l’air : « Entre 6h et 8h du matin, puis un pic à midi et le soir, nous retrouvons certaines concentrations de polluants sur la zone de Mamoudzou tels que le benzène, le dioxyde d’azote, ou le dioxyde de souffre, mais tous, sous les seuils réglementaires. Y compris aux abords de l’usine EDM de Longoni. » Ouf, on respire ! En dehors de ces concentration de véhicule, un air plutôt pur donc à Mayotte.

Lorsque ces concentrations sont repérées, en métropole, viennent se coupler les prévisions météorologiques pour appréhender l’évolution du phénomène. Ce sera désormais possible à Mayotte puisque Météo France vient de signer ce mardi 28 novembre une convention bilatérale avec Hawa Mayotte : « La qualité de l’air est en effet impactée par diverses sources de pollution, mais aussi par la météorologie. Les vents ou les pluies peuvent aggraver ou dissiper la dégradation », commentait David Goutx, le délégué régional de Météo France.

Il est présent à Mayotte comme tous les ans pour le top lancement de la saison cyclonique, qui a eu lieu ce lundi.

Une 2ème remorque mobile est en route pour Hawa Mayotte, qui doit arriver en début d’année prochaine, « avec des analyseurs embarqués, pour pouvoir mesurer à deux endroits différents simultanément», conclut Bruno Brouard-Foster.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139514
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139514
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139514
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139514
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139514
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139514
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...