26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 23 février 2024
AccueilorangeMayotte rattrapée par la recrudescence mondiale de paludisme

Mayotte rattrapée par la recrudescence mondiale de paludisme

Les experts scientifiques en séminaire de deux jours
Les experts scientifiques en séminaire de deux jours

Aucune recommandation particulière sur le plan sanitaire pour les touristes arrivant à Mayotte, notre territoire ayant quasiment éradiqué le paludisme il y a 3 ans : il n’y avait plus qu’un seul cas en 2014. Mais depuis, il refait son apparition, particulièrement sur la zone de Bouyoni où l’ARS a organisé des journées de communication sur l’éradication des gîtes larvaires auprès des enfants.

Mais nous sommes surtout victimes d’une recrudescence mondiale de la maladie. A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme en avril 2017, l’Organisation mondiale de la santé a orienté les projecteurs sur la prévention, pour réduire l’impact de cette maladie qui fait plus de 400.000 morts par an.

« Nous sommes passés d’un seul cas en 2014, à 28 en 2016, et 19 au 7 décembre 2017, dont 9 cas autochtones et 10 cas importés », explique Xavier Montserrat, directeur départemental de l’ARS OI. Il faut donc mettre en place une stratégie d’élimination sur le territoire, mais aussi parvenir à stopper ces importations de cas.

Retour aux vieilles méthodes

Culex, Aedes ou Anopheles... toute une collection de moustiques
Culex, Aedes ou Anopheles… toute une collection de moustiques à Mayotte

L’OMS plaide notamment pour améliorer l’accès aux outils de prévention. C’est dans ce cadre que l’ARS Océan Indien a convié des experts scientifiques de la zone Océan Indien les 7 et 8 décembre 2017 à Mayotte pour des rencontres techniques sur le paludisme. Ces échanges permettront aux participants de partager les expériences pour aboutir à des recommandations communes en faveur de l’élimination du paludisme dans la zone.

Pendant deux jours, ces experts qui arrive des Comores, de Guyane, de Madagascar, vont établir un diagnostic du contexte, par exemple sur le nombre de cas dans les pays qui nous entourent, la plupart des cas importés arrivant de l’Union des Comores, « un cas du Mozambique », glisse le docteur Sabine Henry, Conseillère médicale à l’ARS. Mais aussi une compréhension de ces migrations accélérées, « avec des solutions spécifiques ».

Par le passé, certains procédés ont démontré leur efficacité tels les moustiquaires à imprégnation durable, distribuées à tous les foyers mahorais il y a 6 ou 7 ans.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...