29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilorangePasseports délivrés à Mayotte : prudence !

Passeports délivrés à Mayotte : prudence !

Un appareil de Qatar Airwars
Qatar Airwars donne des consignes strictes quant aux passeports émis à Mayotte

C’est une situation ubuesque qu’ont eu à vivre des ressortissants français. Dimanche après-midi et jusque ce lundi soir, huit passagers se sont retrouvés bloqués à l’aéroport de Nairobi au Kenya. Sur place, alors qu’ils avaient leur carte d’embarquement, la compagnie a refusé leurs passeports, car ceux-ci étaient émis à Mayotte.
“Les passeports émis à Mayotte ont été refusés au motif qu’on n’est pas Français” accuse une des passagères dans une vidéo qui n’a pas fini de buzzer sur Internet.
Une position surprenante alors que le Kenya fait justement partie de ces pays qui reconnaissent pleinement Mayotte comme un territoire de la République. En témoignent les escales que font parfois ses vaisseaux militaires à Mayotte, et leurs entraînements conjoints avec la Marine Nationale française.

Mais il semblerait que les passagers n’aient pas eu affaire aux autorités kényanes, puisqu’ils étaient en zone de transit. C’est la compagnie aérienne qui a pêché par excès de prudence. En effet, une partie des passagers se rendait à Paris via Doha. C’est la compagnie Qatar Airways qui devait les acheminer. Or, le personnel de la compagnie a eu pour consigne de faire preuve d’une vigilance particulière vis à vis des ressortissants français détenteurs d’un passeport émis à Mayotte. En cause, cette technique de fraude au poste frontière communément appelée “look-like”, ou ressemblance en français. Il s’agit pour un étranger, en général comorien, de se présenter à l’aéroport avec un passeport français ou une carte d’identité appartenant à une personne qui lui ressemble, et se fait payer pour lui envoyer une pièce d’identité authentique en vue de voyager. La méthode, est notamment connue pour inonder de procédures le tribunal de Mamoudzou.

La compagnie aérienne demande donc généralement aux personnes en provenance de Mayotte de se présenter une heure avant l’embarquement pour un contrôle renforcé. Un temps de contrôle qui, dimanche, a manqué à ces passagers qui avaient déjà leur carte d’embarquement.

Cet excès de zèle qui peut coûter cher aux passagers retenus vient d’une pratique qui se généralise en Europe : pour lutter contre l’immigration clandestine, les autorités, notamment françaises, sanctionnent lourdement les compagnies qui auraient laissé passer des passagers en situation irrégulière. Au mieux, elles doivent les reconduire dans leur pays de provenance à leurs frais, et au pire, s’acquitter de grosses amendes.

Il convient donc aux personnes détentrices d’un passeport délivré par la préfecture de Mayotte, se s’enquérir des conditions d’embarquement à l’avance pour éviter ce genre de mésaventures.
Nos huit ressortissants ont finalement eu le droit de décoller, après pas moins de 26 heures dans l’aéroport.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139514
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139514
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139514
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139514
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139514
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139514
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...