28.9 C
Dzaoudzi
samedi 2 mars 2024
AccueilAfriqueDe l'ombre à la lumière, le patrimoine immatériel mahorais prend vie sur...

De l'ombre à la lumière, le patrimoine immatériel mahorais prend vie sur scène

Quand l'image sort du livre et apporte de la magie
Quand l’image sort du livre et apporte de la magie.

Chaque vendredi, les 22 étudiants répètent avec le metteur en scène de la compagnie Ariart El Majid Saindou. Vendredi, la petite troupe a offert à un auditorium noir de monde, une première restitution de son travail.
“C’est un spectacle préparé depuis novembre, explique Jean-Louis Rose ,responsable du pôle culture du CUFR. C’est une première restitution, le spectacle abouti aura lieu en novembre prochain, précise-t-il. L’an passé, ils avaient travaillé sur la pièce “On joue la Comédie”. Cette année, ils font un travail centré sur le conte, africain et de l’archipel. Ce travail se fait en lien avec le travail de création de la Compagnie Ariart qui oeuvre sur le patrimoine immatériel de Mayotte afin de la préserver et de contribuer à sa sauvegarde.”
“C’est un début de travail, abonde le comédien professionnel El Majid Saindou, c’est la première fois qu’on aborde ces contes.”
Pour lui, ce projet s’inscrit dans l’ADN même de sa compagnie. “Ariart, comme son nom l’indique, c’est l’oralité. Les trois histoires abordées dans cette restitution sont des sagesses.”
Un des livres ayant inspiré le spectacle.
Un des livres ayant inspiré le spectacle.

Redonner vie à ce qui “se perd”
On retrouve les aventures de Banawassi, M’Bolo le lièvre ou encore Nasrédire. Le tout monté et montré en ombres chinoises, avec en premier plan, de la danse ou simplement, un conteur, livre à la main. “C’est une façon de mettre un peu de magie en montrant des images animées qui sortent d’un livre de contes” explique El Majid Saindou. “Car les conteurs sont des magiciens, ce n’est pas facile pour des comédiens comme moi de se mettre dans leur rôle.”
Un rôle qui plait tout particulièrement aux étudiants sur scène qui retrouvent des histoires qui se perdent.
“On rentre bien dans l’histoire car Banawassi, c’est LE personnage de l’archipel, explique un des comédiens. On en a tous entendus parler du coup ce n’est pas difficile de s’immerger.” “Ca fait du bien, complète sa camarade. On s’enrichit de cette culture, de ce petit voyage dans le monde  théatral.”
Tous gardent ce sentiment émouvant de “faire revivre les contes des grands-parents”. Alors que l’une, élevée par sa grand-mère, se souvient de ces histoires qui ont bercé son enfance, d’autres ne les avaient jamais entendues. Avec la triste impression d’être passés à côté d’un pan de leur culture. Ce qu’ils ont désormais la possibilité de réparer, avec tout la force de leur créativité.
Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...