28.9 C
Dzaoudzi
samedi 2 mars 2024
AccueilEconomieLe Département débloque 1,1 million d’euros pour les entreprises en difficulté

Le Département débloque 1,1 million d’euros pour les entreprises en difficulté

Réunis en commission permanente ce mardi 24 avril, les élus ont voté deux délibérations en soutien au monde économique sinistré par la crise sociale.

La première décision porte sur 1 million d’euros, qui sera débloqué sous forme de prêts d’honneur, aux entreprises qui en feront la demande. Un travail mené avec constance depuis le début de la crise par le vice-président chargé des finances Ben Issa Ousseni : « Habituellement, les prêts d’honneur financent les investissements menés par les chefs d’entreprise. Là, ils abonderont directement leur trésorerie pour obtenir des prêts bancaires. »

Des prêts d’honneur qui pourront aller jusqu’à 50.000 euros, et qui pourrait donc accompagner au moins une vingtaine d’entreprises. Et ils ne sont pas seuls, puisque complétés par un autre apport similaire, « l’Etat de son côté apporte également un million d’euros. » Théoriquement, la Caisse des Dépôts et consignations devraient verser 2,5 millions d’euros au pot, et le ministère des outre-mer, une somme avoisinante, mais nous n’en avons pas eu confirmation. Ce qui ferait 5,5 millions d’euros au total.

Un échéancier décalé

La Maison de l’Entreprise à Mamoudzou

Le million du CD sera versé à la Plateforme Initiative de la Maison de l’Entreprise, « et la commission d’attribution reste la même que pour tous les prêts d’honneur. Elle est constituée notamment par l’Agence française de Développement, les banques, la Banque publique d’Investissement, la Caisse des Dépôts, le monde économique, qui devront juger de la capacité de remboursement des entreprises », poursuit Ben Issa Ousseni.

L’échéancier de remboursement pourra être décalé, avec un début de remboursement 6 mois après, « et un étalement possible sur 10 ans. Les entreprises doivent pouvoir avoir les fonds nécessaires et avoir le temps de redémarrer et faire face à la crise. »

La commission se réunira 2 fois par mois pour statuer sur les dossiers, « et nous avons demandé une procédure accélérée, l’entreprise doit avoir la réponse dans le mois. »

Les élus ont pris une seconde délibération à portée économique : « Nous avions demandé à la Chambre de Commerce et d’Industrie de mettre en place une Cellule d’urgence qui doit accompagner le montage des dossiers des entreprises. Nous la dotons de 90.000 euros. »

De l’oxygène qui va être bien accueilli à la Maison de l’Entreprise qui commence maintenant à traiter des dossiers lourds, d’entreprises qui pourraient ne pas se relever.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...