29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilorangeUne nuit de culture, partage et rigolades

Une nuit de culture, partage et rigolades

Un public venu de toute l’île a participé à la Nuit Européennes des Musées au MuMA de Mayotte, l’occasion de découvrir ou redécouvrir le patrimoine locale, d’assister à un spectacle d’écoliers presque professionnels et de partager un bon moment à Dzaoudzi.

Le public dans les salles du MuMA pendant la Nuit des Musées.

Devant le Musée de Mayotte, samedi soir, une petite foule s’activait sur la route et les trottoirs de la Place de France. Le seul musée départemental de l’île, situé sur Petite-Terre, était ouvert jusqu’à 20 heures à l’occasion de Nuit Européenne des musées, arrivée à sa troisième édition dans le département. Dans la rue, un nourri groupe de personnes a profité de l’invitation de l’institution faite à l’occasion du Ramadan, qui tombe pour la première fois pendant l’événement : « Nous avons eu l’idée d’organiser l’iftar, le repas de rupture de jeune, pour rappeler les valeurs mahoraises de partage, explique Abdul Karime Ben-Said, chargé de mission au MuMA. À Mayotte, les gens ont toujours eu l’habitude de s’inviter diner les uns chez les autres, à une époque on mangeait même dans la rue. Nous avons essayé de recréer cela. »
« C’est agréable, je pense revenir »
Un couple de visiteurs dans la salle du cachalot du MuMA.

Avant le diner, ou pendant pour ceux qui ne jeunaient pas, les visiteurs ont eu la possibilité de parcourir les salles d’expositions. La Nuit des musées a été l’occasion d’inaugurer une salle dédiée au minbar, meuble emblématique de la mosquée. L’institution, qui est obligée de présenter sa collection avec un système de rotation des expositions, en attendant l’ouverture des nouveaux espaces dans l’ancienne maison du gouverneur prévue en 2025, enregistre toujours une belle fréquentation lors de l’événement. « Je vis sur Petite-Terre depuis 3 ans et je n’étais jamais venu ici », avoue Julien, qui a été convaincu par sa femme à y passer la soirée. « Finalement, ça a été une belle surprise, même pour moi qui ne suis pas trop fait pour ce genre de choses. C’est agréable, je pense revenir avec des amis qui viendront nous voir en août, ça leur fera plaisir ». Un couple qui lit attentivement les informations sur le squelette de cachalot conservé au musée partage le même avis : « c’est très intéressant ! On était déjà passé par là, mais en vitesse. Ce soir on prend le temps de lire et découvrir des choses nouvelles et pas seulement que sur la culture mahoraise. » Le musée a pour ambition de montrer le patrimoine de Mayotte dans son environnement régional au niveau de l’Océan Indien, dans les domaines de l’ethnographie, de l’histoire, de l’archéologie et des sciences naturelles. L’enthousiasme des visiteurs, venus souvent en famille, confirme que la Nuit des Musées profite à la réputation du MuMA, encore trop méconnu dans le département.
Un spectacle drôle et captivant
Le spectacle des élèves de Pamandzi 3 au MuMA.

Après l’iftar, les visiteurs ont été invités à assister au spectacle mis en scène par les élèves du 3ème cycle de l’école de Pamandzi 3 dans le cadre du projet « La classe l’œuvre ». L’occasion via des sketches très drôles de mettre en exergue les passerelles entre les deux systèmes d’éducation qui cohabitent à Mayotte : l’école de la République et le shioni (littéralement, le lieu des livres). Comment les élèves de deux systèmes se réveillent, se lavent, font face au retard de leurs camarades de classe ou interagissent avec leur professeur ? La mise en scène en miroir permettait de suivre tous les passages, tant en français qu’en shimaoré, à un public venu de toute l’île. Le talent des petits acteurs, notamment le prof du cours mahorais, a fait le reste, captivant les spectateurs, qui se sont même essayés aux devoirs de mathématique en direct. Pour beaucoup des parents d’élèves venus voir la performance, c’était ‘occasion de s’approcher pour la première fois au MuMA.
Un public nombreux assiste au spectacle des élèves de Pamandzi 3 au MuMA pendant la Nuit des Musées.

Pour les jeunes acteurs, celle de se produire devant à un public nombreux et de s’approprier à travers de la création artistique d’un patrimoine culturel immatériel qui leur est cher. « Ils étaient vraiment motivés et enthousiastes, cette expérience leur a donné beaucoup de confiance en eux et d’envie d’apprendre », se réjouit l’une des enseignantes qui les a suivis pendant les répétitions.
Vu le franc succès de l’initiative, on aura peut-être l’occasion de voir d’autres mises en scènes culturelles lors de la prochaine Nuit des Musées.
Le MuMA est ouvert du lundi au vendredi de 9h à midi et de 14h à 17h. Samedi, de 9h à 12 heures. Plus de renseignements au 0269649745 ou par mail : museedemayotte@cg976.fr

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

5 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...