29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilorangeSéismes : un ingénieur du BRGM appelle à des recherches plus poussées

Séismes : un ingénieur du BRGM appelle à des recherches plus poussées

Ce n’est pas qu’on s’habitue, mais les relevés montrent une accalmie ce vendredi, une petite reprise dans la nuit puis 6 séismes ressentis ce dimanche, mais de magnitudes moyennes. Un ingénieur du BRGM s'exprime sur le phénomène dans le journal La Croix.

L’électrocardiogramme de la croute terrestre a montré un tracé plus linéaire ce vendredi 8 juin avec une « légère accalmie » observée, selon le Bureau de Recherches Géologique et Minières. Qui précisait aussitôt qu’elle restait à confirmer avec l’observation des jours suivants.

La journée du 8 juin fut la journée d’activité la plus faible enregistrée depuis le 1er juin. Mais avec un regain dans la nuit qui suivait avec à 1h35 (heure de Mayotte), une magnitude de 5,0 (BRGM), localisé dans la zone de l’essaim, puis à 6h24, une M 4,3, et à 6h une M 4.5, ce samedi 9 juin.

L’activité était modérée ce dimanche 10 juin, rapporte le BRGM (Lire seismes_mayotte_20180610_17h00) qui enregistre 32 séismes de magnitude supérieure à 3, 12 séismes supérieurs à 3,5, et seulement 6 séismes d’une magnitude supérieure à 4, seul le premier séisme ayant été signalé par le site américain de l’USGS. Parmi ces 6 séismes remarquables, deux sont de 4,7 : à 1h36 et 16h04.

Les épicentres restent localisés dans la zone de l’essaim sismique situé entre 50 et 60 km à l’est de Mamoudzou. « En conclusion, l’essaim est toujours en cours, même si ces dernières 24h montrent une activité d’un niveau moins important que celle qu’a subi Mayotte les premiers jours du mois de juin », relève le BRGM.

Arrivée d’une mission d’inspection des bâtiment

« L’activité sismique reste anormale et perdure. Aucun blessé n’a été signalé par les services de secours durant ces dernières 24 heures », indique la préfecture qui invite à consulter les informations liées à l’essaim sismique sur les sites suivants : www.mayotte.pref.gouv.fr et www.brgm.fr/regions/reseau-regional/mayotte

Rappelons qu’une mission macrosismique arrive ce lundi à Mayotte et jusqu’à vendredi, dans le but d’estimer les niveaux des dommages induits par cet essaim sismique selon la vulnérabilité des bâtiments et à la date de l’analyse de terrain, notamment dans le cadre d’une reconnaissance éventuelle d’état de catastrophe naturelle.

Enfin, la presse nationale cherche à en savoir plus sur l’essaim de séismes touchant ce petit bout de terre française dans l’océan Indien. Une interview de Didier Bertil, ingénieur sismologue au BRGM, dans le journal La Croix permet de compléter la théorie du déplacement des plaques.

« Cassures au niveau de l’archipel des Comores »

Les forces tectoniques en présence dans la région (Carte BRGM)

L’ingénieur rappelle que la plaque du continent africain se fracture en plusieurs endroits : « Dans l’Est africain, le fossé du rift se creuse depuis plusieurs millions d’années. Et toujours à l’est du continent mais au sud de l’équateur, il existe plusieurs fractures, notamment entre la côte du Mozambique et Madagascar. Hypothèse qui reste à vérifier: cette fracture provoquerait un début de cassure au niveau de l’archipel des Comores et donc de Mayotte, située entre le continent et Madagascar. »

Le scientifique avoue que « on sait peu de chose sur cette zone géographique dont l’observation est récente car la sismicité y est considérée comme modérée par les chercheurs. Une secousse de 5,8 ne se serait jamais produite sur cette île. Les événements actuels dépassent ce que la communauté scientifique pouvait imaginer et vont l’obliger à une observation plus poussée. »

Des propos qui répercutent ce que les sismologues en mission à Mayotte ont avancé, des compléments d’information attendus impatiemment ici à Mayotte.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...