24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 juillet 2024
AccueilorangeOuverture du 1er Centre de Santé à Mayotte

Ouverture du 1er Centre de Santé à Mayotte

Le centre de santé « ONAKIA », premier centre de santé à Mayotte, a ouvert ses portes ce lundi 3 septembre. Situé à Kawéni, il vient compléter l’offre de soins pour la prise en charge des pathologies de l’ouïe et de la vision à Mayotte.

Régis par le Code de la Santé Publique, les centres de santé sont définis comme « des structures sanitaires de proximité, dispensant des soins de premier recours et, le cas échéant, de second recours et pratiquant à la fois des activités de prévention, de diagnostic et de soins, au sein du centre, sans hébergement, ou au domicile du patient. Ils assurent, le cas échéant, une prise en charge pluriprofessionnelle, associant des professionnels médicaux et des auxiliaires médicaux. » (Art. 6323-1 CSP).

L’accroissement du nombre de centres de santé sur le territoire national fait partie des priorités du Plan d’Egal Accès aux Soins lancé depuis octobre 2017 par la ministre des solidarités et de la santé, afin de renforcer l’offre de soins de premier recours et de lutter contre la désertification médicale.

Les centres de santé doivent réaliser principalement des prestations remboursables par l’assurance maladie. Ils peuvent adhérer à l’Accord National des Centres de Santé de l’Assurance Maladie. Ils bénéficient alors d’une rémunération, fonction d’indicateurs relatifs à l’accès aux soins, à la coordination et à la qualité des prises en charges, ou à  la vulnérabilité des patients. Les professionnels exerçant dans le centre de santé sont des salariés.

Ouvert toute la semaine

Consultations ORL

Le Centre de Santé « ONAKIA », situé au rond-point El Farouk de Kawéni (rond-point SFR), est la  première structure de ce type bénéficiant d’une labellisation par l’ARS dans l’Océan Indien.

A compter du 3 septembre 2018, le Centre de santé ouvrira tous les jours du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h, ainsi que le samedi matin de 8h à 12h. Il propose une prise en charge des patients autour des spécialités ORL, de l’ouïe et de la vision. Jusqu’alors, seul le CHM disposait de spécialistes en ophtalmologie et ORL.

Mayotte connaît une faible densité médicale, avec 24 médecins généralistes libéraux et 5 spécialistes soit une densité moyenne de 11 médecins libéraux pour 100 000 habitants. L’ensemble du territoire est ainsi considéré comme particulièrement fragile en matière de densité médicale.

L’ARS OI mobilise ici les mesures nationales et (enfin!) le Fonds d’Intervention Régional  pour faciliter l’installation de nouveaux praticiens dans l’île, et ouvrir des structures d’exercice coordonné entre professionnels de santé de ville.

L’agence a accompagné  l’équipe ONAKIA dans la rédaction de son projet, et a accordé une aide financière à l’acquisition des matériels médicaux ophtalmologistes, ORL, et de télémédecine.

“L’ARS Océan Indien va poursuivre son soutien au développement de l’offre de soins de ville à Mayotte. Deux Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP) ont ainsi été labellisées l’année dernière, et plusieurs autres projets sont en cours d’accompagnement”, indique le communiqué.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...