24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 juillet 2024
AccueilEducationLa "défense globale" enseignée dès le collège

La "défense globale" enseignée dès le collège

Enjeux militaires, sécuritaires ou géopolitiques seront enseignés à quelques dizaines d'élèves de collège et de lycée à Mayotte. Le but : les sensibiliser aux métiers de la défense et de la sécurité, et véhiculer "des valeurs communes".

“Sécurité” ; “défense” ; “nation”, “patrie”, ou encore “engagement”, des thèmes peu courants dans une démocratie qui se porte bien, mais qui font leur entrée dans plusieurs établissements scolaires de Mayotte.
Ce lundi, le lycée Mamoudzou Nord a accueilli plusieurs hauts responsables du vice-rectorat, de la police et de la gendarmerie pour la signature d’une convention assez particulière. Une vingtaine d’élèves du collège K2 suivent en effet une option “Défensecurité”, en lien avec le lycée Mamoudzou Nord où une vingtaine de lycéens suivent le même cours. Concrètement, il s’agit de “cours supplémentaires assurés par des professeurs d’histoire-géographie” explique Isabelle Hamon, principale du collège K2. Ce cursus optionnel se déroule sur 4 ans, de la 3ème jusqu’au baccalauréat.

“L’enjeu, c’est de créer un groupe en dehors de ce qui se fait d’ordinaire, un groupe porteur de valeurs communes et qui intègre les enjeux de la sécurité nationale”.
Cette “initiative locale” vise notamment à “promouvoir le parcours citoyen” et à “approfondir la culture citoyenne et le lien défense/nation et nation/territoire, notamment à l’échelle locale” explique le chef d’établissement du lycée. En toile de fond, il s’agit de “développer l’esprit de défense globale. C’est un concept nouveau qui couvre cinq champs : la défense militaire, la défense civile, la défense économique, la défense culturelle, avec la problématique forte de la francophonie, et la défense environnementale”.
“Le deuxième objectif est de permettre à nos élèves de développer leur sentiment d’appartenance à la nation”. Enfin, ” le troisième axe concerne l’orientation et l’insertion professionnelle”.

Isabelle Hamon, principale du collège K2

En d’autres termes, découvrir les métiers de la police, de la gendarmerie, de l’armée… Avec un “axe de travail” qui sera “celui de l’engagement”. Les professeurs d’histoire auront notamment pour rôle d’enseigner à ces élèves sélectionnés comment “la notion d’engagement a joué dans la défense de la nation, de la patrie” afin de “former de futurs citoyens actifs, engagés dans la défense de la nation”.
Des thématiques qui justifieront des visites d’officiers de police et de gendarmerie “pour faire connaître les métiers de la sécurité” et selon le colonel Leclercq, commandant de la gendarmerie de Mayotte, “dessiner des perspectives d’avenir”.
Une innovation mahoraise intéressante si elle permet de faire connaître ces métiers dont on a tous besoin, ici plus que nulle part ailleurs. A condition qu’elle ne soit pas prétexte à une sorte d’embrigadement dès l’adolescence.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...