29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilEnvironnementPlusieurs maires se mettent au vert

Plusieurs maires se mettent au vert

Allier développement économie et protection de l’environnement, « c’est pas sorcier ! ». A l’initiative de la commune d’Acoua qui veut se doter d’un Projet de territoire Durable, se tenait une matinée d’information à destination des communes qui veulent se doter d’Objectifs de Développement durable. Dispensée par le vice-président de l’association Eco maires

A l’initiative de l’Association des Communes et Collectivités d’Outre-mer (ACCDOM) dans le cadre d’une convention avec le Ministère des Outre Mer, et en coopération avec l’association nationale des Eco Maires, la commune d’Acoua organisait ce samedi, une formation sur l’élaboration d’un « Projet de territoire durable ». Elle est dispensée par Jean-Luc Aigoin, vice-président des Eco Maires. Une association qui rassemble depuis 1989 les maires et les élus investis dans le développement durable et fédère des territoires valorisant le travail au service de la protection de l’environnement. Plus de 2.000 collectivités métropolitaines ou ultramarines y ont adhéré.

Dans un monde où la lutte contre le gaspillage s’est transformée en capacité de recyclage et en développement durable, Jean-Luc Aigoin, que nous avons rencontré à sa descente d’avion, en rappelle le concept : « Il s’agit de définir un projet économique qui va s’allier à l’environnemental et apporter un mieux-être aux individus. Donc on s’y retrouve économiquement, ‘environnementalement’, et socialement ».

Le « la » avait été donné par l’Agenda 21 né au Sommet de la Terre à Rio en 1992, qui a depuis mué en Objectifs de Développement Durable (ODD). « Chaque gouvernement a proposé ses propres axes pour atteindre les cibles données, et libre ensuite aux élus de s’en saisir », explique celui qui fut maire de Saint-Jean-de-Serres, une commune de 500 habitants dans le Gard, « nous avions élaboré une charte de 80 actions. » Cela va de l’abus de photocopies, à la valorisation des sarments de vigne en combustible.

Un jeu de l’oie vert

Ahmed Darouechi, maire d’Acoua

L’ensemble des collectivités motivées se penche sur des démarches de développement durable : transports propres, protection des paysages et de la biodiversité, industries vertes, agriculture biologique, etc.

Plusieurs communes de Mayotte sont partantes Kani Kéli, Bandrélé, Pamandzi, Bandraboua, Bouéni, et Acoua qui a organisé cette matinée. C’était l’occasion pour les élus de Mayotte de développer les mesures nécessaires à la définition d’un véritable projet développement durable pour leurs communes. « Et dès qu’on note une avancée, il faut communiquer ».

Ce lundi, Jean-Luc Aigoin travaillera avec les enseignants de l’école primaire de Bambo Ouest, « il se trouve que la directrice est une de mes anciennes élues ! A cette époque, la commune avait élaboré un jeu de l’oie grandeur nature sur le Développement durable. Des numéros sont affichés un peu partout dans la nature, conditionnant des épreuves, que les enfants doivent retrouver au moyen de cartes. Nous allons essayer de réitérer l’opération en demandant aux collégiens de concevoir les épreuves. »

Ce samedi a également été l’occasion pour le Vice-président des Eco Maires d’effectuer la cérémonie locale de la remise du prix « coup de cœur » du concours des Trophées Outre-mer Durables 2018 décerné à la commune d’Acoua qui porte des projets innovants en matière de développement durable.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...