28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 avril 2024
Accueilorange80% des sportifs ne paient pas leur licence à Mayotte: un atelier...

80% des sportifs ne paient pas leur licence à Mayotte: un atelier pour trouver des solutions

Dans le cadre de l'organisation du "séminaire sur les autres formes de financement du sport à Mayotte" prévu le 3 novembre 2018, BGE Mayotte à travers le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA Mayotte) et ses partenaires UFOLEP Mayotte, la DJSCS et le CROS Mayotte, organise une réflexion sur la contribution des usagers dans le financement du sport à Mayotte.

BGE Mayotte fait partie du réseau BGE, 1er réseau associatif indépendant d’aide à la création d’entreprise depuis l’émergence de l’idée jusqu’au développement de l’entreprise. Depuis 2017, BGE Mayotte développe une offre de service spécifique aux entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire (coopératives, associations, mutuelles et fondations).

Le secteur sportif est un enjeu pour la croissance et l’emploi pour le territoire de Mayotte. Ainsi, pour développer et pérenniser les associations sportives du territoire le comité de pilotage du DLA Mayotte (l’union européenne à travers le Fonds Social Européen, l’Etat (DIECCTE), la Caisse des Dépôts et Consignation, le Conseil Départemental, la Délégation à la Politique de la Ville (CGET) et la Mairie de Mamoudzou) ont fixé le sport comme un des secteurs prioritaires dans l’accompagnement DLA.

Ce dispositif (DLA) permet aux entreprises de l’ESS de bénéficier d’un accompagnement sur mesure afin de développer leurs activités, de les aider à se consolider et à créer ou à pérenniser des emplois.

Dans le cadre de ses actions en faveur du mouvement sportif, le DLA Mayotte et ses partenaires organisent une réflexion sur la contribution des usagers dans le financement du sport à Mayotte afin de co-construire un changement des mentalités.

Une étude réalisée par le DLA Mayotte montre que plus de 80 % des sportifs dans les clubs n’assument pas le coût de leur licence. L’adhésion n’existe quasiment pas. Or, l’adhésion est la première source de financement des clubs sportifs. Comment expliquer cette situation ? Quelles solutions pour accompagner le changement de cet état de fait ? Comment faire comprendre que la situation est anormale et que des solutions doivent être trouvées ? C’est à ces questionnements que le DLA Mayotte et ses partenaires invitent les usagers à venir apporter leurs contributions.

« Que vous soyez sportif, dirigeant, bénévole, parent d’enfant licencié dans un club, venez apporter votre contribution sur la valorisation du sport par ses usagers. Cette réflexion sera organisée sous forme de world café : plusieurs tables thématiques avec des acteurs différents pour discuter et échanger autour de questions qui vous intéressent ! »

Cet événement aura lieu le samedi 20 octobre 2018 à 8h30 dans les locaux de Ligue de l’enseignement à Cavani Mamoudzou. Les résultats de ce travail seront présentés lors du séminaire sur « les autres formes de financement du sport à Mayotte » le 3 novembre prochain.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...