28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 avril 2024
AccueilEconomieDémarches en ligne : Mayotte rattrape peu à peu son retard

Démarches en ligne : Mayotte rattrape peu à peu son retard

De plus en plus de démarches en ligne deviennent obligatoires. Des entreprises anticipent les besoins des communes en proposant des solutions numériques permettant de gagner du temps et d'éviter les erreurs de saisie.

La chambre de commerce et d’industrie de Mayotte (CCI) recevait ce mardi le principal éditeur de logiciels destinés aux collectivités locales mahoraises, Arpege. L’entreprise de métropole revendique comme clients 16 des 17 communes de l’île, et 1600 sur tout le territoire national. Leur spécialité correspond à deux enjeux majeurs de l’île au Lagon “l’enfance et la famille d’une part, et l’état civil d’autre part” explique le responsable du pôle “e-administration” de l’entreprise, Gabriel Alibert.

En soi, ces logiciels intéressent peu le grand public, puisqu’ils sont destinés à être utilisés par les agents de mairie pour l’essentiel. Sauf que la dématérialisation des démarches amène de plus en plus les administrations à créer un espace en ligne sur leur site web, lequel renvoie au logiciel professionnel. En clair, lorsqu’on fait une démarche depuis chez soi, les données sont directement transmises à l’agent public, qui n’a pas à les ressaisir comme il le ferait avec un courriel ou un formulaire papier. “Cela réduit le risque d’erreur et c’est du temps gagné” vante Gabriel Alibert.

Les usages sont variés : paiement de la cantine scolaire, demande d’acte de naissance ou même déclaration à l’état civil peuvent en théorie se faire en ligne, si la mairie le souhaite. D’autant que de nouveaux outils apparaissent. “La nouveauté, c’est le lancement de MCity, une application mobile qui permet de recevoir des informations sur sa commune et de faire ses démarches en lignes depuis son smartphone. Avec une population jeune qui utilise essentiellement des smartphones, les gens n’utilisent plus d’ordinateur, il faut donc un canal de communication qui utilise les mobiles, c’est un enjeu important des prochaines années”.

Un retard à rattraper

Toutefois à Mayotte le retard est flagrant. L’application mobile susmentionnée n’est pas encore déployée ici. Peu de foyers ont un accès à Internet. “Autre gros problème, la lutte contre l’illettrisme, note Sourane Mohamed Soulé, patron de Serve U, installateur de ces logiciels d’administration. Avec l’accès à Internet, c’est un gros chantier”. Du coup aujourd’hui, malgré les opérations de communication de ces entreprises, les démarches en ligne sont encore rares à Mayotte, et aucune commune n’a fait la demande pour l’application mobile.
De plus concernant l’état civil, des inquiétudes subsistent sur les risques de fraude. Mais les entrepreneurs l’assurent, les démarches en ligne sont non seulement sécurisées, mais aussi conçues pour éviter tout abus. Non seulement il est interdit d’envoyer par courriel un acte de naissance, mais en plus toute démarche liée à l’état civil est conditionnée à la fourniture de pièces justificatives sans lesquelles la demande ne peut être finalisée.
Pour le reste, Mayotte fait son chemin numérique, “des moyens publics vont être mis en place pour accompagner la population” vers la dématérialisation, assure Sourane Mohamed Soulé qui évoque une volonté de l’Etat de numériser de plus en plus de démarches et d’alléger les guichets physiques. Tout ce qui se fait ailleurs, mais pas encore à Mayotte, devrait donc pointer son nez dans les mois à venir, et faire gagner bien du temps aux usagers.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...