27.9 C
Dzaoudzi
mardi 23 avril 2024
AccueilorangeDeux rues "baptisées" à Tsoundzou, l'adressage en bonne voie

Deux rues "baptisées" à Tsoundzou, l'adressage en bonne voie

Deux nouvelles rues ont reçu leur plaque officielle ce vendredi à Tsoundzou. La commune communique largement sur l'adressage, vaste chantier aux multiples enjeux pour le territoire.

“La qualité de l’adressage est une nécessité pour le développement du territoire” selon Mohamed Majani, maire de Mamoudzou, qui a révélé ce vendredi les plaques de deux rues adjacentes de Tsoundzou, derrière la mosquée. Après Vahibé, Tsoundzou est le deuxième secteur de Mamoudzou à vivre une telle inauguration. D’ici deux ans, la Ville espère avoir finalisé les noms de rues et la numérotation de tous les bâtiments de la commune. Et l’enjeu est de taille.

« C’est une mise à jour. Il y a une dizaine d’années, la commune de Mamoudzou avait initié la dénomination des voies, mais le chantier n’a pas été mené à terme » relate Toilibou Saïd Ali, adjoint au maire de Mamoudzou, en charge de l’urbanisme, du foncier et de l’adressage. Les conséquences se font toujours sentir. « Avant, on raisonnait par quartier, et les facteurs avaient du mal à trouver les personnes. Moi même aujourd’hui, je reçois chaque jour une dizaine de courriers pour des gens que je ne connais pas. »

La qualité de l’adressage est une nécessité pour le développement du territoire” selon Mohamed Majani

Plus grave, des allocations ne sont pas versées, faute d’adresse valide.
L’adressage selon le maire, “va offrir un meilleur service aux habitants en permettant à leur courrier d’arriver à destination, et aux secours d’intervenir”.
En effet la commune s’est dotée d’un logiciel de cartographie qui permet aux pompiers lorsqu’ils reçoivent un appel, de visualiser immédiatement la rue qu’on leur indique. “

Les pompiers savent directement où est la personne et quel matériel peut y accéder, c’est un gain de temps” souligne Toilibou Saïd Ali.

Des rues mieux identifiées dans l’intérêt de tout un chacun

En outre, si le maire évoque un enjeu de développement, c’est aussi que l’adressage est une nécessité d’ordre fiscal. “Faute d’adressage, on n’arrivait pas à identifier les habitants, et beaucoup échappaient à l’impôt” précise en substance l’adjoint chargé du dossier. Cette vaste campagne devrait multiplier par trois à quatre le nombre de foyers répertoriés, et générer des recettes non négligeables en termes d’impôts locaux.
Après la pose des plaques et des numéros de maison, l’heure sera à la communication. Car avoir une adresse en bonne et due forme ne suffit pas, encore faut-il effectuer les changements auprès de tous les acteurs. Que ce soit pour l’électricité, l’eau courante ou la Poste, ces démarches sont obligatoires. Les habitants de Vahibé ont jusqu’à la fin de l’année pour s’y plier. Les autres habitants de Mamoudzou seront informés des délais propres à chaque localité d’ici la fin 2019.

Y.D.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...