23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilorangeUn quartier qui revient de loin : Doujani produit des petits génies

Un quartier qui revient de loin : Doujani produit des petits génies

A l’origine en 2014, un jeune qui s’installe avec sa femme. « A peine posé nos valises, nous nous sommes faits cambrioler 7 fois. Ma femme, qui arrivait de métropole, m’a dit, ‘on repart !’ », se souvient Tony Mohamed.

Il préfère plutôt relever le défi, immense, de s’occuper de ces jeunes, « la police ne voulait même plus entrer dans le quartier. Je me suis dit qu’il fallait le changer, le transformer. » Il reste donc et crée l’association « Espoir et Réussite de Doujani ».

Huit ans après, le dispositif s’est étoffé, avec 6 branches qui essaient de couvrir peu à peu l’ensemble des besoins sociaux : l’Insertion, l’Ecole des parents, le Soutien scolaire, l’Ecole du civisme, les Chantiers d’insertion, et le dernier né, le Comité de prévention et de médiations, qui rassemble des Gilets jaunes, non pas ceux qui sont à la Une de l’actualité nationale, mais les hommes et femmes qui veillent sur la sécurité des quartiers.

Du matériel scolaire tout neuf

Samedi dernier, Tony Mohamed a réitéré avec sa volonté « d’inciter les jeunes à la réussite éducative », en organisant la 3ème édition de la « Journée des Lauréats et des Petits Génies ». Ils ont sélectionné 60 jeunes qui avaient validé leur passage en 6ème , « les meilleurs d’entre eux », issus des 4 écoles de Doujani et Passamainty. « En les encourageant ainsi, on veut les inciter à poursuivre le plus longtemps possible leurs études, il faut créer de l’engouement ».

Le petits génies fiers de leurs diplômes (Photo D.R.)

Ils ont reçu chacun un prix : un sac à dos « de qualité, à 30 € pièce », rempli de fournitures scolaires, « beaucoup de parents s’en sont réjouis, n’ayant pas les moyens de les acheter pour leurs enfants. » Une opération menée en partenariat avec la CSSM , la mairie et la Politique de la Ville de l’Etat. Etaient d’ailleurs présents Etienne Guillet, le directeur de cabinet du préfet, Majani Mohamed, le maire de Mamoudzou, Thierry Lizola, du Bureau Prévention partenariat de la Police Nationale, le capitaine Chamassi, avec l’Ecole du civisme Frédéric d’Achery et l’association « Cocotiers rigolos ».

« 300 parents sur liste d’attente »

Ont également été mis à l’honneur 47 titulaires du Brevet des collèges, « que des mentions ! », et des bacheliers. « Pour s’assurer de l’avenir des enfants, nous travaillons avec les parents, il faut provoquer l’engouement de toute la famille ! », juge-t-il.

C’est pourquoi l’Ecole des parents ne se limite pas à une alphabétisation, ou aux formations aux savoirs de base« nous aidons à la parentalité, avec la venue d’un imam. Beaucoup de parents ne savent pas comment éduquer leur enfant, à tel point que certains reviennent pour un deuxième stage de 6 mois. Ils prennent actuellement en charge 86 parents, « et 300 sont en liste d’attente ». C’est dire les besoins, car on peut reproduire ce chiffre par le nombre de quartiers de Mayotte… A la fin des 6 mois, les parents subissent quelques tests, « et nous les poussons à passer le DELF », le Diplôme d’Etude en Langue Française.

Outre ses activités habituelles, l’association propose également le 6 décembre un Forum à 9h, un Forum pour l’insertion des jeunes de moins de 26 ans, « il s’adresse aux scolaires comme à ceux qui sont en échec ».

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...