23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilEducationUn prof porte un gilet jaune et se voit interdit de faire...

Un prof porte un gilet jaune et se voit interdit de faire cours

Un professeur d'anglais du lycée du Nord n'a pu retrouver ses élèves. Selon son syndicat, il lui est reproché d'avoir porté un gilet jaune dans l'enceinte de l'établissement en décembre.

Va-t-on avoir un mouvement Gilets Jaunes à Mayotte ? C’est possible s’il vient à se former un mouvement en soutien à Laurent Chaillou. Ce professeur d’anglais certifié (titulaire du concours des enseignants du secondaire) a été interdit de faire cours à son retour de vacances en janvier. “Je suis interdit de faire cours ce matin au LPO du nord… Monsieur Lecocq, porte parole du recteur, a annulé mes cours ! Je dois quitter l’établissement” a-t-il posté le 7 janvier sur Facebook. Quelques jours plus tard, il était convoqué au vice-rectorat. Convocation à laquelle il ne s’est pas rendue. ” Il n’y a pas de motif sur la convocation reçue ce vendredi, je pense que c’est parce que j’ai porté mon gilet jaune dans l’établissement le 6 et le 7 décembre 2018 ” écrit-il encore.
Une version soutenue par son syndicat, la CGT Educ’Action. “De ce que je sais, ce qu’on lui reproche, c’est d’avoir porté un gilet jaune dans l’enceinte de l’établissement, mais il n’a pas fait cours avec ce gilet” explique le syndicaliste Quentin Sedes.

Liberté d’opinion vs devoir de réserve

Selon lui, la hiérarchie n’a pas tardé à réagir. “La direction de l’établissement lui a demandé de le retirer. Puis le vice-rectorat a été notifié et a décidé de lui interdire de faire cours jusqu’à sa convocation. Sur le plan administratif c’est étrange car il n’est pas suspendu. C’est la première fois que je vois un cas comme celui-là. C’est une question qu’on est en train d’étudier juridiquement, je suis dubitatif au niveau réglementaire.”
Cette affaire surprenante pose la question récurrente de ce qu’un enseignant a le droit ou non de faire. Si l’administration est souvent prompte à évoquer le devoir de réserve des fonctionnaires, ceux-ci disposent toutefois d’une certaine liberté d’opinion et d’expression, et la frontière entre les deux n’est pas toujours nette.

Quentin Sedes, de la CGT EducAction, défend l’enseignant

“On ne comprend pas que cette affaire prenne une telle ampleur,  génère une telle crispation, reprend Quentin Sedes. On veut nous interdire d’avoir une opinion. A partir du moment où on ne fait pas de prosélytisme ou de politique, car les gilets jaunes ne sont pas un mouvement politique, on ne devrait pas pouvoir être sanctionné pour ça.”
Depuis le jour de sa convocation, l’enseignant, souffrant, est en arrêt maladie. S’il n’est donc pas officiellement sanctionné, d’autres le sont. Les élèves se retrouvent en effet privés d’un enseignant, dans une des disciplines où Mayotte peine le plus à recruter.
Une fois n’est pas coutume, dans cette histoire de gilet jaune, les parents pourraient bien être les prochains à voir rouge.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139516
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139516
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139516
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139516
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139516
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139516
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...