23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilorangeDialogue social apaisé autour de l'application du code du Travail

Dialogue social apaisé autour de l'application du code du Travail

L'application du code du Travail de droit commun laisse une large part à la concertation entre partenaires sociaux. Rien d'évident jusqu'à présent. Les chose sont en train de changer avec l'accompagnement de la Dieccte. Une charte du dialogue social doit être signée.

Dans le cadre de l’accompagnement des partenaires sociaux et des acteurs socio-économiques, la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Dieccte) a organisé une session de formation sur le dialogue social financée par le ministère du Travail avec le concours du ministère des Outre-mer, de la CSSM et OPCALIA. Cette session de formation a permis d’aborder ces différents points :

  • Un contexte difficile 

Alors qu’à Mayotte les différends entre syndicats et employeurs sont souvent sources d’importants conflits (20 jours sans grève en 2017), l’application du code du travail qui valorise la place des partenaires sociaux doit permettre de construire de nouvelles relations basées sur le dialogue social.

  • Le code du travail, une opportunité

Pour faciliter l’application du code du travail, la DIECCTE de Mayotte a proposé un dispositif d’accompagnement aux différents acteurs socio-économiques qui l’ont accepté. Ce dispositif a permis de réfléchir ensemble sur les conditions et la forme du dialogue social.

  • Un engagement des acteurs du dialogue social
    Dominique Ledemé (à gauche) et Alain Gueydan, Dir de la Dieccte, avaient déjà présenté en 2017 un 1er accompagnement aux partenaires sociaux

Depuis deux ans une session organisée sur le thème « le code du travail, entre risques et opportunités, quel projet pour Mayotte ? » a rassemblé des personnes engagées dans la société mahoraise. Ces personnes ont été mandatées par les organisations syndicales, les organisations patronales, la CSSM, le département, les chambres consulaires, ont participé également 4 personnes qualifiées choisies dans la société mahoraise. Au cours de 5 modules d’une semaine, avec l’appui d’une équipe de spécialistes, une pédagogie adaptée a été proposée par l’Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle.

Ainsi, des séquences de travail à Lyon, en Bretagne et en Martinique ont permis aux participants de s’enrichir d’expériences innovantes en prenant du recul par rapport à l’actualité mahoraise. Par ailleurs l’écoute de témoins de l’histoire et de la culture mahoraise, l’apport de nombreux experts, les échanges, la confrontation et la réflexion collective ont été des moments importants.

  • Une association pour le développement du dialogue social :

Enrichis de cette expérience les acteurs de la session estiment nécessaire de penser autrement les relations sociales à Mayotte, de les apaiser et d’en faire un des ressorts du développement de l’île.

Vendredi 1er février 2019 les différentes autorités de l’île, les représentants des partenaires sociaux ainsi que plusieurs institutions sont invités à prendre connaissance des travaux menés.

Pour contribuer au développement du dialogue social aux côtés des acteurs socio-économiques, de la collectivité et de l’État, les participants à la session ont décidé de créer une association. Son objet sera de favoriser le développement du dialogue social. Dans les prochains jours, l’association va proposer la signature d’une charte du dialogue social à Mayotte.

Conformément aux engagements pris par la ministre du travail lors de sa venue à Mayotte en novembre dernier, l’État via la DIECCTE de Mayotte continuera à soutenir activement la démarche engagée en accompagnant l’ensemble des acteurs du dialogue social, tant dans l’élaboration de projets innovants que dans la réalisation de ceux-ci.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...