24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 12 juillet 2024
AccueilorangeSéismes: activité constante avec prés de 5 séismes de plus de M...

Séismes: activité constante avec prés de 5 séismes de plus de M 3,5 par jour

Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) fait un point bimensuel. L'occasion pour faire un nouveau point avec Frédéric Tronel après ses annonces en novembre.

Il a dénombré depuis le dernier point de situation du 10 janvier, 98 séismes de magnitude supérieure ou égale à 3.5 (soit en moyenne 5 par jour) dont 13 séismes de magnitude supérieure ou égale 4.0 : “Depuis novembre 2018, nous pouvons constater que le niveau d’activité sismique est stable et constant en intensité et nombre d’évènements”

A noter qu’un séisme a également été détecté à 80 km au NO de Mamoudzou le 29 janvier 07h21 (M : 3.7). 225 séismes ont été localisés. A l’exception de quelques séismes dont celui du 21 janvier 9h28 TU (12h28 heure de Mayotte), de M :4.6, localisé à environ 50 km à l’Est de Mamoudzou et donc situés dans la zone d’activité initiale de l’essaim observée en mai juin 2018, la plupart des autres évènements sismiques localisés ont eu lieu dans une zone située entre 30 et 40 Km à l’est de Mamoudzou.

Rappelons que 6 sismomètres OBS seront déposés à 3.000m de fond par l’Institut Physique du Globe de Paris durant ce mois de février, puis récupérés ensuite vraisemblablement par le Marion Dufresne.

La courbe du moment sismique montre une activité constante

13 séismes sur la période ont donc présenté une magnitude supérieure à 4.0 dont 2 détectés par l’USGS, mais nous dénombrons également 22 séismes d’une magnitude légèrement inférieure à ce seuil (autour de 3.8-3.9).

Une nouvelle courbe fait son apparition, celle du “moment sismique” cumulé depuis le début de la crise. “Elle mesure l’énergie d’un séisme, nous explique Frédéric Tronel, directeur du BRGM Mayotte, après une courbe très ascendante, on voit que l’activité est constante actuellement.”

Il rappelle que 3 nouveaux sismomètres terrestres seront disposés à Mayotte par l’Institut Physique du Globe de Strasbourg, et par l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Dernière avancée en date, “nous allons améliorer notre système d’acquisition avec des méthodes plus sophistiquées”.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139508
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139508
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139508
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139508
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139508
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139508
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...