29.9 C
Dzaoudzi
mardi 16 avril 2024
AccueilEconomieLes véhicules électriques à Mayotte, c’est pour cette année

Les véhicules électriques à Mayotte, c’est pour cette année

EDM et l’ADEME se positionnent clairement en faveur de cette option, choisie par le conseil départemental pour 5 de ses véhicules. Un choix délicat pour l’opérateur qui fonctionne en flux tendu dans sa production électrique. Ce qui nécessite des adaptations horaires.

Que n’a-t-on pas entendu en 2016 lorsque le conseil départemental annonçait vouloir se doter de 5 véhicules électriques… une surenchère de railleries avait accueilli cette annonce de Raïssa Andhum, présidente de la Commission Aménagement et développement durable. «Une phase expérimentale avec l’achat de véhicules à usage interne”, avait été annoncée, pour un remplacement progressif du parc automobile par la suite.

Ce coup-ci, on passe à la vitesse supérieure après une réunion ce vendredi 15 mars entre une dizaine d’entreprises et d’institutions au siège d’Électricité de Mayotte (EDM). Partant du constat d’un essor des ventes de véhicules électriques dans les autres territoires français, EDM et l’ADEME, à l’initiative de la rencontre, expliquent avoir « anticipé des travaux de réflexion sur l’impact de ses nouveaux transports sur le réseau électrique de Mayotte ».

Un conseil départemental éclairé

Raïssa Andhum a porté ce projet pour le Conseil départemental

Etant donné que l’investissement dans une centrale Longoni III n’est pas prévue pour cette année, et que le stockage de l’énergie n’est pas encore d’actualité – un appel à projets est en cours – il faut donc anticiper les pics de consommation, sur la tranche 18h-21h (heure de retour au domicile), estime EDM.

La solution sera le « recours à des bornes de recharge publiques ou dans les entreprises et institutions afin d’encourager la recharge en journée, sur les heures de travail, lorsque le soleil brille et que la production d’électricité des centrales photovoltaïques est à son paroxysme ». Une action dirigée par l’horizon de 2030 qui fixe l’autonomie énergétique pour tous les DOM.

“Nous avons déjà reçu une voiture, les quatre autres vont arriver vers le mois de juin”, nous précise Raïssa Andhum. Qui rajoute que les taux d’octroi de mer ont été réduits, “de 30% à 3 ou 5%”, pour rendre accessible l’achat de ce type de véhicules.

Deux bornes solaires seront installées devant le conseil départemental, pour recharger les véhicules en journée, et une troisième chez un loueur de voiture qui devrait se doter d’un véhicule.

Ont été discutées les question de « l’adaptabilité de ces véhicules au territoire et à son climat », ainsi que de « l’importance pour les décisionnaires d’orienter tous leurs efforts en faveur des transports en commun (CARIBUS) et des modes de transport ‘doux’ (vélos à assistance électrique, marche à pied…).

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139514
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139514
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139514
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139514
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139514
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139514
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...