26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 18 juillet 2024
AccueilEconomieConsommation de FSE : le Pass’Palas des CCAS de Mayotte primé à...

Consommation de FSE : le Pass’Palas des CCAS de Mayotte primé à Paris

Voilà de quoi conforter les actions naissantes des Centres Communaux d’Action Social de Mayotte. Créés il y a moins de 10 ans, ils sont félicités pour leur initiative de formation de leurs cadres, consommatrice de Fonds social européen (FSE).

Ils existent depuis 1953 en métropole, mais seulement depuis à peine 10 ans à Mayotte : c’est en 2010 que le premier Centre Communal d’Action sociale (CCAS) a été mis en place à Pamandzi par… Ramlati Ali, l’actuelle députée, qui en était la première magistrate à l’époque. C’était à la suite d’une mission menée par l’Union nationale des Centres communaux et intercommunaux d’action sociale (UNCCAS) en 2009.

Le CCAS est un établissement public communal qui intervient dans les domaines de l’aide sociale, ainsi que dans les actions et activités sociales. Sa compétence s’exerce sur le territoire de la commune à laquelle il appartient, il est présidé par son maire.

Présidente de leur Union départementale (UDCCAS), Anchya Bamana, également maire de Sada, et son président national de l’UNCCAS, Benoît Calmels, ont décidé de postuler à la 3ème édition du concours national « Les Trophées des initiatives FSE », organisé par la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle, avec l’appui de Régions de France.

Une promotion des projets financés par le FSE

Anchya Bamana, au centre, recevait le Trophée pour les CCAS de Mayotte

L’objectif des Trophées « Initiatives FSE » est d’identifier les bonnes pratiques soutenues en France par le Fonds Social Européen (FSE) au titre de la période de programmation 2014-2020 et de mettre en évidence des projets originaux et novateurs susceptibles d’intéresser et d’inspirer d’autres gestionnaires de projets.

Et le projet de l’UDCCAS de Mayotte, le Pass’Palas, a décroché le trophée FSE dans la catégorie « Territoires », remis ce 18 mars à Paris. Il faisait partie des 12 projets présélectionnés sur les 150 projets déposés pour les Trophées.

Il consiste en une formation-action des acteurs des CCAS mahorais en métropole, comme nous l’explique Anchya Bamana, à peine arrivée à Mayotte : « Je suis très fières ! Cela s’est fait en deux temps. Tout d’abord, grâce au FSE, nous avons formé nos cadres de CCAS avec immersion en métropole, ce qui nous a permis d’affiner la connaissance de nos besoins sociaux autour de grands axes de travail. »

Un petit clip rassemble la parole de directeurs et directrices de CCAS. « Cela nous a permis de confronter nos pratiques et de prendre des idées par rapport au diagnostic territorial et à l’analyse des besoins sociaux de la population », explique Hadidja Boun-Cheikh, Directrice du CCAS de Pamandzi.

Un retour d’expérience utile pour ces jeunes structures, qui appelle une suite pour poursuivre la professionnalisation, se projette Soumaila Soula M’madi, Directeur du CCAS de Tsingoni, « pourquoi pas un Pass’Palas 2 pour pouvoir installer du coaching ici. »

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...