26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 juillet 2024
Accueilorange« Mayotte, c’est notre futur ! », prophétise Marine Le Pen en...

« Mayotte, c’est notre futur ! », prophétise Marine Le Pen en terre d’islam

Avec 50% de la population composée d’étrangers, dont un sur deux est en situation irrégulière, la situation à Mayotte, c’est du pain béni pour la présidente du Rassemblement National (ex-FN), qui compte s’en servir comme alerte sur le plan national.

Services publics saturés, classes surchargées, sous une pression migratoire qu’on ne voit pas mollir… évidemment n’importe quelle personne censée voudrait en voir la fin et trouver des moyens de rendre la situation vivable pour tous. En tombant facilement dans des arguments populistes. C’est parce que l’Etat a trop tardé à réagir qu’ils ont vu le jour à Mayotte.  Une prise de conscience tardive dont on peut créditer le gouvernement actuel qui met des moyens, même si les arrivées de kwassas restent quotidiennes.

C’est d’ailleurs dans cette brèche facile que s’engouffre Marine Le Pen : « Si on veut, on peut stopper cette immigration clandestine par des politiques dissuasives. Ce droit du sol est une incitation permanente aux arrivées, avec des conséquences dans tous les secteurs de la vie des Mahorais. » Son évolution n’est qu’un « coup d’épée dans l’eau à Mayotte. »

La représentante du RN sortait alors du Centre Hospitalier, après avoir visité la plus grosse maternité de France voire d’Europe, avec ses 10.000 naissances par an. Safina Soula, pore parole du CODIM, ne décolérait pas, « d’habitude, il y a des malades dans les couloirs, là, il n’y a plus personne ! » Marine Le Pen a trouvé un « établissement bien géré », mais « pas en adéquation avec les chiffres réels de la population. Il y a au moins 400.000 personnes à Mayotte* ! ».

L’Arabie Saoudite comme enjeu

Marine Le Pen : “La France fait preuve de mansuétude à l’égard des Comores”

Elle accuse la France de faire preuve de « mansuétude » à l’égard de l’Union des Comores : « Je me demande si les bonnes relations qu’entretiennent les Comores avec l’Arabie Saoudite n’en est pas la cause, le gouvernement français ne voulant surtout pas entrer en conflit avec ce pays. »

L’image de la situation à Mayotte, Marine Le Pen veut la porter haut et fort en métropole, notamment dans le cadre des élections européennes : « Mayotte, c’est notre futur ! Cette immigration clandestine dont la lutte représente un coût pour les services publics, et la dévalorisation du patrimoine privé qui s’en ressent, nous allons le connaître. »

Marine Le Pen a ensuite visité le moderne Centre de Rétention Administratif en Petite Terre.

Anne Perzo-Lafond

* Le recensement INSEE donne 256.000 habitants en 2017

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

46 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...