28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 avril 2024
AccueilorangePréfet et procureur supervisent une opération de contrôle routier

Préfet et procureur supervisent une opération de contrôle routier

Défaut de permis de conduire, d’assurance ou de contrôle technique : les deux accidents mortels impliquant à quelques semaines d’intervalles des motards qui ont perdu la vie, ont incité les autorités à frapper un peu plus fort que d’habitude.

Une grande opération de contrôle de sécurité routière a été menée par la Police nationale vendredi soir, en présence du préfet Dominique Sorain et du procureur de la République Camille Miansoni. Ce dernier s’explique sur la décision de médiatiser l’événement : « Nous avons eu récemment deux accidents mortels dont les motards furent les victimes. Nous voulons montrer qu’il n’y a pas de fatalité, que les conducteurs en défaut d’assurance ou de permis, seront systématiquement ciblés, et ainsi, faire de la prévention. »

Le préfet de son côté vise les « véhicules poubelles qui roulent encore », et « les taxis marrons », non déclarés : « Le problème, c’est qu’il n’y a pas de fourrière agréée sur le territoire, nous immobilisons donc administrativement les véhicules le temps que les conducteurs se mettent en règle. »

C’est le cas de cet automobiliste, dont la vignette verte date de l’année dernière, tout comme le contrôle technique. Dépité, il est contraint de laisser son véhicule sur place : « Mais qu’est ce qui va arriver à ma voiture pendant la nuit ? Même si elle est vieille, je l’adore ! » Il aura l’autorisation de conserver la clef, mais devra se mettre aux normes dès le lendemain, « une attestation de rendez-vous suffit pour le contrôle technique », lui explique le policier. Il pianote sur sa tablette NEO, pour Nouvel Equipement Opérationnel. Elle permet aux policiers et aux gendarmes d’accéder à de très nombreux fichiers ou applications lors des interventions sur le terrain, notamment l’immatriculation des véhicules, et de dresser des verbalisations sans avoir à contacter commissariat ou brigade.

Pas une bonne soirée pour les pick-up…

Par leur présence, préfet, sous-préfet et procureur veulent communiquer sur la prévention

Par contre, il nous confie que le Fichier des Véhicules Assurés (FVA) n’est pas encore en place à Mayotte. Créé en France depuis le 1er janvier 2019, il contient l’immatriculation du véhicule, le nom de l’assureur et la période de validité de l’assurance de chaque propriétaire de véhicule.

Un contrôle en col blanc plutôt bon enfant alors que la nuit est tombée. Un scootériste reconnait Dominique Sorain, et lui donne en souriant un « bonjour monsieur le préfet ! », il devra juste refaire sa plaque, le « L » s’étant transformé en I sou l’effet d’une écriture en minuscule. Dans un autre véhicule, si les passagers ne sont pas attachés à l’arrière, c’est aussi le chargement qui intrigue le directeur de cabinet Etienne Guillet, qui enchaine contrôles sur contrôles, « d’où viennent ces packs de cannettes ». « C’est pour un grand-mariage », murmure-t-on, ou pour la revente, aucun ticket ni facture ne permet d’en contrôler l’origine.

Etienne Guillet, très à l’aise: “J’ai fait beaucoup de contrôle routier dans le passé”

Plus loin, un pick-up blanc fait demi-tour en apercevant le contrôle, il sera immédiatement coursé par le véhicule de la BAC (Brigade Anti-Criminalité). Le contrôle se poursuivra encore quelques heures, « nous en faisons quotidiennement », indique un des policiers présents. A noter qu’un radar est en cours d’étalonnage, il devrait donc bientôt prendre l’air du côté de la Rocade.

Lors de cette opération, 45 véhicules ont été contrôlés donnant lieu à 5 défauts d’assurance avec 3 immobilisations, 4 défauts de contrôle technique , un non transfert de carte grise, 2 défauts de feux de croisement, une conduite en état d’alcoolémie  avec refus d’obtempérer et 4 étrangers en situation irrégulière.

A. P-L.

Un enfant assis devant sur les genoux de sa mère, les policiers ne laissent rien passer

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...