30.9 C
Dzaoudzi
mercredi 17 avril 2024
AccueilEconomie« Place confortable » cherche jeune diplômé pour faire rayonner Mayotte

« Place confortable » cherche jeune diplômé pour faire rayonner Mayotte

Le Département vient de rejoindre le dispositif France Volontaires, qui accompagne des centaines de jeunes dans des missions de solidarité à l'étranger. Neuf Mahorais devraient ainsi pouvoir partir au cours des trois prochaines années. Avis aux... volontaires.

Seize ans après La Réunion, l’association France Volontaires compte désormais Mayotte parmi ses partenaires. Le président du Conseil Départemental Soibahadine Ibrahim Ramadani a signé le 15 février dernier une convention en ce sens.
Celle-ci permettra à trois jeunes Mahorais chaque année de partir à l’étranger pour une mission de un à trois ans.
Pour le Conseil Départemental, ce dispositif s’inscrit dans sa « stratégie » régionale, consistant à multiplier les actions pour se faire reconnaître comme terre de France. Pour y parvenir, le fonds Interreg, une enveloppe européenne, est un outil idéal. Le volontariat s’inscrit dans ce cadre.

Deux objectifs pour Mohamed Sidi, vice-président du Conseil Départemental : « l’ancrage de Mayotte dans la région » et « faire de Mayotte une plate-forme économique dans le Canal du Mozambique ». « Nous avons besoin d’une coopération régionale normale, apaisée, au profit des habitants de la région » complète-t-il. Selon lui « le dispositif France Volontaires est un atour qui permet à notre jeunesse de voir autre-chose, de se former, d’aller exercer dans la zone ».
Régis par une loi de 2005, les volontaires de la solidarité internationale ne sont pas des bénévoles. Ils bénéficient de diverses compensations, notamment liées au coût de la vie dans le pays où ils partent. Assez pour constituer « des missions assez confortables pour les jeunes » assure Anne Korzsuk, responsable de la représentation de France Volontaires à La Réunion.
Exonération d’impôts, couverture santé et assurance vieillesse viennent compléter l’attractivité du dispositif.

Pour qui ?

Les volontaires sont particulièrement nombreux dans notre région du monde

Le dispositif du volontariat s’adresse aux jeunes âgés de 21 à 33 ans -sauf exceptions-, diplômés, avec ou sans expérience professionnelle. La moyenne d’âge se situe entre 28 et 30 ans et plus de la moitié des bénévoles ont un niveau Bac+5.
Ce qui est proposé, c’est donc bien une première expérience pour des jeunes soucieux de valoriser des compétences acquises. « Il est hors de question d’envoyer des jeunes non qualifiés » tranche Mohamed Sidi, vice-président du Conseil Départemental. Selon lui, les volontaires qui verront leur dossier accepté auront vocation à « devenir ensuite des forces vives à Mayotte ». Au niveau national, 84% des volontaires ont trouvé un emploi moins de 6 mois après leur retour.
Pour tous renseignements, joindre Anne Korszuk :
anne.korszuk@france-volontaires.org
www.evfv/afrique-australe-ocean-indien

Y.D.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...