24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 12 juillet 2024
AccueilcinemaUne semaine pour parler de l'adoption à Mayotte

Une semaine pour parler de l’adoption à Mayotte

Depuis le 1er janvier 2015, l’intégralité du droit commun s’applique à Mayotte en matière d’adoption. La Présidente et la Vice-Présidente de la Fédération nationale Enfance et Famille d’Adoption sont présentes à Mayotte du 7 au 14 mai pour assurer la formation des professionnels dans ce domaine et sensibiliser le grand public sur ce dispositif qui permet d’offrir une famille à des enfants qui en sont privés.

L’adoption est souvent mal connue à Mayotte, sur les plans administratif et juridique mais aussi social et psychologique. Mayotte est aussi l’un des départements les plus concernés par l’enfance délaissée. L’adoption, qui permet d’offrir une famille à des enfants qui en sont privés, fait partie des réponses qui peuvent être apportées. Le droit français offre un panel de procédures, de la délégation d’autorité parentale à l’adoption plénière, permettant de trouver une réponse adaptée à de nombreux enfants, dans le contexte social et culturel spécifique de Mayotte.

Au-delà des aspects juridiques, l’apparentement d’un enfant à une nouvelle famille nécessite un accompagnement pour que les difficultés susceptibles d’être rencontrées sur les plans médical, psychologique et affectif soient anticipées, identifiées et prises en charge efficacement. L’association Enfance et Famille d’Adoption organise dans ce contexte du 8 au 14 mai 2017 une série d’ateliers et formations à destination de toutes les personnes concernées par l’adoption (candidats à l’adoption, professionnels de la protection de l’enfance, membres de la commission d’agrément pour l’adoption et du conseil de famille des pupilles de l’Etat). Les principales intervenantes sont des spécialistes de l’adoption d’envergure nationale.

Mme Nathalie PARENT, Présidente de la fédération Enfance & Familles d’Adoption depuis 2012, après avoir été vice-présidente en charge de l’adoption internationale, est membre du Conseil National d’Accès aux origines personnelles. Médiatrice familiale de profession, elle a également été assesseur au tribunal pour enfants de 2006 à 2012. Elle est accompagnée de Mme Karine NIVELAIS, Vice-présidente référente de l’adoption nationale et du service Enfants en Recherche de famille (ERF), éducatrice spécialisée de profession.

Leur venue est une occasion de sensibiliser le grand public sur l’adoption. Le film Pupille de Jeanne Harry sera projeté sur l’esplanade de la mairie de Dzaoudzi-Labattoir et sera suivi d’un débat avec le public le samedi 11 mai à 18 heures 30. Ouvert à tous, entrée gratuite. Ce projet est soutenu par la Préfecture (DJSCS), le Conseil départemental, l’UDAF et la mairie de Dzaoudzi-Labattoir.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...