27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 26 mai 2024
AccueilorangeL'affectation des fonctionnaires sur leur territoire d'origine facilitée par un amendement Serva

L’affectation des fonctionnaires sur leur territoire d’origine facilitée par un amendement Serva

Olivier Serva, Député de la Guadeloupe et Président de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, a fait adopter un amendement relatif aux “Concours nationaux à affectation locale” dans le cadre de la discussion du projet de loi relatif à la transformation de la fonction publique.

Ce nouveau concours permettra aux candidats qui s’y présentent de connaître en amont le territoire dans lequel ils seront affectés en cas de réussite, ce qui permet de mieux répondre aux besoins de recrutement dans les zones peu attractives.

Nous avons contacté son attachée parlementaire qui a décrypté le mécanisme: “Il s’agit de concours nationaux organisés par territoire. Par exemple, il y aura un concours national spécifique à Mayotte, et ceux qui s’y inscrivent seront certains d’y être affectés. Cela constitue une réponse pour les métiers en tension et pour les territoires souffrant d’un manque d’attractivité.”

Pour l’instant, nous n’avons pas les contours exacts de la mise en place de la mesure, notamment sur les secteurs de la fonction publique concernés.

On sait juste que “l’ouverture de ce type de concours devrait faciliter le retour des fonctionnaires dans leur territoire d’origine.”

“Cette avancée constitue donc une belle victoire pour le retour de forces vives notamment en Outre-mer. Les « concours SERVA » constitueront, à n’en pas douter, une réponse appropriée à l’une des sollicitations exprimées par nos concitoyens notamment durant la crise des gilets jaunes : ils veulent voir revenir un service public de qualité dans les endroits où celui-ci avait tendance à disparaître du fait du manque d’attractivité.”

Le député remercie chaleureusement la rapporteure, sa collègue Emilie Chalas et le Secrétaire d’Etat, Olivier Dussopt “d’avoir regardé avec un œil bienveillant cette réforme importante pour l’ensemble des fonctionnaires de la République”.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...