28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 avril 2024
AccueilEconomieUn LEADER méconnu, complexe et qui doit être préfinancé

Un LEADER méconnu, complexe et qui doit être préfinancé

Sur la période mars-septembre 2019, les trois Groupes d’action locale (GAL*) de Mayotte ont procédé à l’évaluation du programme LEADER, à travers de nombreuses enquêtes et des analyses fines, quantitatives et qualitatives.

Pour rappel, le programme LEADER européen a pour objectif de participer au développement du territoire rural mahorais en finançant les projets des acteurs locaux (privés et publics) et en accompagnant les porteurs de ces projet dans la construction de leur dossiers.

« Sur l’ensemble du territoire, on remarque que les objectifs ne sont pas encore atteints et que le fonctionnement de LEADER peut être perfectible à différents niveaux. En effet, le nombre de projets conventionnés reste restreint et l’enveloppe allouée se voit donc sous-consommée jusque maintenant, entrainant un questionnement pour la fin de la programmation en 2020 », remarque le Réseau Rural (RR) de Mayotte.

Maëlys, Eliott et Amélia Mulato (chargée de mission LEADER à la DAAF), à l’issue des évaluations

En cause, le manque de communication tout d’abord, avec un « dispositif encore trop peu connu du grand public, ce qui impacte directement sur le nombre de projets présentés aux GAL ». Ensuite, les porteurs de projets rencontrent souvent des difficultés lors de la construction de leurs dossiers, le processus LEADER pouvant se voir qualifié de « complexe » et de « chronophage », par des acteurs qui seront amenés à monter en compétences. Enfin, le principe du préfinancement comme tout projet européen peut encore être problématique pour bon nombre de porteurs de projets.

Le RR souligne toutefois la qualité de l’accompagnement par chacun des trois animateurs des GAL, et leur disponibilité sans faille. Le programme reste aussi reconnu et apprécié pour son lien resserré à son territoire, et sa stratégie issue des acteurs locaux du développement.

L’évaluation a permis d’aboutir à plusieurs préconisations visant à améliorer le programme et son fonctionnement. Le RR propose par exemple de mettre en valeur les projets « réussis » des GAL pour aboutir à une meilleure diffusion des initiatives qui ont bénéficié du programme LEADER et ainsi améliorer la notoriété. Des journées d’information sont aussi proposées, de même que de développer davantage les partenariats avec les structures pouvant venir en aide aux porteurs de projet lors de la construction de leurs dossiers…

Toutes ces préconisations ainsi que les enjeux auxquels elles se rattachent sont listées dans les rapports d’évaluations des trois GAL disponibles auprès de chaque animateur.

*GAL : groupe d’acteurs locaux, dont au moins 50% des membres sont issus du secteur privé.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...