28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 avril 2024
AccueilEnvironnementGrande opération de collecte dans le sud : 40 tonnes de déchets récupérés

Grande opération de collecte dans le sud : 40 tonnes de déchets récupérés

Les 16, 17 et 18 septembre, la Ville de Chirongui, la Communauté de Communes du Sud et le SIDEVAM, syndicat de collecte et de traitement des déchets, avaient conduit une opération ambitieuse de collecte qui a concerné les sept villages de la commune. Les habitants sont appelés au civisme.

Dans le cadre de la journée mondiale des déchets, il était demandé à la population de sortir l’ensemble de leurs déchets : ordures ménagères, déchets verts, encombrants, déchets métalliques, déchets des équipements électriques et électroniques (DEEE), déchets plastiques, verres et cartons.

« Les habitants de Chirongui ont répondu à l’appel puisque cette opération a permis de collecter au total plus de 40 tonnes de déchets déposés au quai de transfert de Malamani et de plus d’une vingtaine de camions chargés de DEEE acheminés au dépôt SIDEVAM de Mramadoudou.

Parmi ces 40 tonnes déposées au quai de transfert de Malamani, 34 000 kg d’ordures ménagères et 6500 kg d’encombrants et de déchets verts ont été collectés.

Afin de pérenniser cette action, il est demandé à la population de :
•Respecter les jours de collecte des déchets, à savoir les lundi, mercredi et vendredi
•Ne pas mélanger les différents déchets,
•Ne pas mettre de déchets verts ni d’emballages dans les bacs à ordures ménagères
•Apportez vos emballages, verre, plastiques, canettes cartons dans les trio répartis dans les communes
•Pour une collecte d’encombrants, déchets verts ou DEEE, contactez le SIDEVAM au 02 69 62 87 59 ou remplissez une fiche de demande d’intervention à l’accueil de la Mairie

Un effort doit être fait sur la reprise des anciennes machines

La Communauté de Communes du Sud a désormais sa brigade Intercommunale de l’environnement constituée de 3 fonctionnaires de police, 4 ASVP et de 10 médiateurs destinés à apporter des conseils à la population, mais également veiller au respect de la salubrité publique sur le territoire de l’Intercommunalité.

Il est rappelé que le dépôt de déchets sauvages est formellement interdit et tout contrevenant s’expose à une amende de 1500€.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...