27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 30 mai 2024
AccueilLoisirsMilatsika : le Guinéen « Moh ! Kouyate » joyau de la soirée

Milatsika : le Guinéen « Moh ! Kouyate » joyau de la soirée

La 2ème soirée du Festival a commencé avec un peu de retard ce samedi soir. Des tensions entre jeunes en marge de la Battle de Chiconi ont en effet perturbé la programmation. Le public était alors clairsemé, et il a fallu attendre 23h pour que le plateau se remplisse, pendant que Del Zid, l’organisateur du festival, terminait sa prestation.

Moh! Kuyate, le clou de la soirée

Avant lui, le groupe Watoro de jeunes comoriens aux rythmes mgodro et world music avait ouvert les festivités de cette soirée attendue par les amateurs des sonorités de la région, et de musiques du monde. Del Zid, au gaboussi, à la fois organisateur et artiste, conviait à partager sa recherche d’identité à la fois à travers son groupe de musiciens malgache, mais qui empruntaient aussi à la tradition musicale bantoue. Le morceau polyphonique à capela fut un moment de choix. Qu’il soit amateur de jazz, ou de blues ou encore de rythmes pop, le public s’y retrouvait, grâce à un heureux mix d’envolées de violon de Surgi, à l’archer courbé aux cordes nées d’un pied de sisal. Qui nous en dit un peu plus sur les inspirations du groupe : « Le violon vient de l’extrême sud de Madagascar, tout comme le dialecte dans lequel nous avons chanté ».

Abou au saxo et Surgi au violon

La pépite de la soirée s’appelle “Moh ! Kouyate”, chanteur guinéen installé à Paris. Des accords de blues, mais surtout des riffs de guitare inspirées de Jimi Hendrix… le public l’a suivi sur tous les morceaux, best one à l’applaudimètre ce samedi soir. Son dernier album Fé Toki traduit sa philosophie, « manière de voir ».

Difficile pour Lico Kininike de passer derrière, mais le public plus dense était déjà acquis à sa cause, avec déhanchement et verres de bière à l’appui.

Une bonne soirée de concert que nous aura offert Del Zid, ancrant toujours Milatsika dans les dates à cocher sans hésiter à l’agenda.

Del Zid se produisait pour son 13ème Milatsika

Anne Perzo-Lafond

Watoro avait lancé la soirée

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...