27.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilEconomieLes Maisons France Services de Kani Keli et M’tsamboro labellisées

Les Maisons France Services de Kani Keli et M’tsamboro labellisées

Neuf administrations hébergées sous un seul toit, pour améliorer le service aux usagers, c’est l’objectif des Maisons France service, qui prennent le relais des maisons de service public. Mayotte est dans le coup, puisque les deux premières vont voir le jour, indique le sénateur Thani Mohamed Soilihi

Le sénateur mahorais rappelle que le 25 avril 2019, le président de la République a décidé la création d’un réseau France Services, dont l’ambition est d’aider les citoyens dans leurs principales démarches administratives du quotidien sur tout le territoire, en permettant une plus grande accessibilité, une plus grande simplicité et une qualité de service renforcée.

Dans un lieu unique, six opérateurs (La Poste, Pôle emploi, les caisses d’Assurance Maladie, vieillesse et d’Allocations Familiales, la Mutualité sociale agricole) et trois administrations partenaires (Intérieur, Impôts et Justice) s’engageront à garantir une offre de services et d’accompagnement. Ce socle de services pourra être enrichi par les collectivités locales et d’autres partenaires, en fonction des besoins locaux exprimés par les citoyens.

Par circulaire en date du 1er juillet 2019, le Premier Ministre, Edouard Philippe, a détaillé les modalités de refonte des actuelles 1.340 Maisons de services au public (MSAP), exposé les critères exigés et les ambitions de qualité visées d’ici 2022.
Dans son discours de politique générale, il a fixé un premier objectif de labellisation d’environ 400 points France Services au 1er janvier 2020.

Aujourd’hui, vendredi 15 novembre 2019, à l’issue du 4ème Comité interministériel de la transformation publique, Edouard Philippe a annoncé la liste des premiers sites à avoir obtenu la labellisation France Services.

Le sénateur de Mayotte, Thani Mohamed-Soilihi, informe que les communes de Kani-Kéli et M’tsamboro ont répondu à cette charte de qualité. La mise en place de ces deux points France Services sera d’une grande utilité pour les Mahorais qui rencontrent régulièrement des difficultés dans leurs démarches.”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139520
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139520
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139520
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139520
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139520
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139520
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...