26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 25 février 2024
AccueilEnvironnementDépôts sauvages : n'en jetez plus !

Dépôts sauvages : n’en jetez plus !

Les services de l'Office national des forêts sont débordés par le phénomène des dépôts d'ordures dans la nature. Particuliers et entreprises s'en donnent à coeur joie, entre carcasses de voitures, gravats, verre et produits dangereux. Il y a péril en la forêt.

Piste du gîte du Mont Combani. En bordure de GR, là où d’éventuels touristes sont censés découvrir l’excellence de Mayotte en matière de nature et de tourisme vert, des monceaux de déchets s’entassent, souvent à peine masqués par le couvert végétal. Ici, des carcasses de voitures, abandonnées au bord du chemin, parfois poussées dans le précipice. Là, des tas de pneus. Plus haut, juste en bordure de la piste récemment rénovée, les restes de travaux sont entassés sans vergogne : cadres de fenêtre, bouts de verre, menuiseries.

“C’est un problème qui nous préoccupe et qui est en pleine recrudescence” s’alarme Jeannette Lartigue, responsable locale de l’ONF qui déplore des “dépôts sauvages d’ordures ménagères mais aussi d’activités économiques”. “L’ONF constate ces infractions forestières, mais certains atteignent de tels niveaux qu’on est dépassés”.

L’ONF représenté par Jeannette Lartigue a posé des plots pour bloquer les camionnettes

Par exemple, les déchets dangereux, tels que les batteries, huiles et autres produits chimiques dont de l’amiante ne peuvent être récoltés à la main par les bénévoles de Mayotte Nature Environnement. Les carcasses de voitures sont elle trop lourdes pour être treuillées hors des précipices à un coût raisonnable.

L’action est dès lors limitée. En l’absence d’un travail suffisant d’éducation en amont, l’ONF identifie les véhicules abandonnées, retrouve les propriétaires. Mais ceux-ci, parfois de bonne foi pour avoir confié leur voiture hors service à un prestataire, ne sont pas verbalisables. L’entreprise elle, risque gros : prison ferme et jusqu’à 75 000€ d’amende peuvent être appliqués. Quand une camionnette est utilisée pour déposer les ordures, même par un particulier, la saisie de la camionnette est possible. L’organisme d’Etat installe aussi des plots pour empêcher les véhicules d’accéder aux décharges sauvages.

Le panneau est entouré de déchets

Des mesures punitives et dissuasives mais qui ne suffisent pas, faute d’alternative. Difficile de savoir, selon où on se trouve, à qui s’adresser pour tel ou tel déchet. Les carcasses sont de la responsabilité des mairies, qui les ont parfois déléguées à l’intercommunalité. Le Sidevam récolte des déchets et des associations ramassent chaque semaine en forêt de Combani 500 litres (10 sacs poubelle) de déchets divers.

Les carences en matière de collecte du côté des circuits officiels et le manque d’information rendent souvent le recours au dépôt sauvage plus facile, même si rappelle l’ONF “rien n’excuse le fait de déposer ses déchets en forêt”. Pour un particulier, l’amende peut atteindre 1500€.

Y.D.

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...