27.9 C
Dzaoudzi
lundi 4 décembre 2023
AccueilSciencesVolcan : REVOSIMA mange du LION pour nourrir les données

Volcan : REVOSIMA mange du LION pour nourrir les données

C’est un apport peu commun de la fibre optique : logée dans les câbles sous marins qui connecte Mayotte, elle va aussi être mise à profit pour surveiller le volcan dont le volume du réservoir est désormais considéré comme inédit.

Ça bouge, et pas seulement sous terre ! Notre volcan sous-marin, découvert en 2018, agite la sphère scientifique. Un centre de recherche allemand, le GeoForschungsZentrum nous permet d’en savoir plus sur le phénomène volcanique qui nous a souhaité une bonne année 2020 à sa manière. S’appuyant sur les dernières observations, les scientifiques parlent maintenant de la poche de magma la plus grande et la plus profonde jamais observée dans le manteau terrestre, comme le rapporte le site Futura-science.com.

On sait désormais que la chambre magmatique qui libère le liquide en fusion est située à 30km de profondeur, « C’est le plus profond (environ 30 kilomètres) et le plus vaste (plus de 3,4 kilomètres cubes) réservoir magmatique détecté dans le manteau supérieur de la Terre, » explique Eleonora Rivalta, coauteur de l’étude. Qui confirme qu’un risque volcan existe bien, avec l’éventualité d’un effondrement de la croute terrestre autour du réservoir magmatique.

Le câble FLY-LION 3 raccorde Mayotte aux Comores

Plusieurs sismomètres ont été déployés autour de la zone de séismes depuis la découverte du volcan, notamment au cours de mission MayObs. Mais pour améliorer la connaissance du phénomène en cours, l’opérateur Orange, à travers le consortium FLY-LION3, a signé une convention avec l’Institut Physique du Globe de Paris (IGP) pour exploiter les données du câble sous-marin reliant Grande-Comore à Mayotte.

Le câble de fibre optique destiné à sécuriser le réseau de connexion internet notamment sur notre territoire, possède en effet de nouvelles applications. Il s’agit en l’occurrence pour Orange de mettre à disposition une paire de fibres optiques pour écouter les mouvements sismiques, rapporte le site Meretmarine.com. « Comme une antenne », il s’agit d’enregistrer les vibrations du sol, effectuant le travail équivalent à celui de « milliers de sismomètres ».

Rappelons aussi que depuis l’émergence du phénomène, un plan de protection de la population a été déployé par l’Etat.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...