31.9 C
Dzaoudzi
lundi 22 avril 2024
AccueilorangeEn 2020 Mayotte se tourne vers l'international

En 2020 Mayotte se tourne vers l’international

Ce jeudi le président du Conseil départemental Ibrahim Soibahadine Ramadani présentait ses voeux et ses projets. Dans un discours surtout en forme de bilan d'étape, il a annoncé des événements politiques et culturels pour cette année. Mais l'ouverture du cinéma n'est pas encore évoquée.

Après une convalescence qui aura laissé l’exécutif privé de visage pendant plusieurs semaines, le président Soibahadine se dit heureux d’être de retour aux manettes. Au fil de son discours de voeux, dernière cérémonie de ce type avant l’année électorale départementale, il a profité de cette dernière chance d’exposer son bilan. Redressement des comptes du Département, protection maternelle et infantile, multiplication par 4 des aides aux associations du social sont autant de sujets qu’il a longuement détaillés. Il a aussi confirmé la nomination d’un nouveau grand Cadi, qui n’est autre que le grand Cadi par intérim en fonction depuis décembre 2018.

Grand moment de l’année écoulée, il est revenu longuement aussi sur la visite présidentielle, son entretien avec Emmanuel Macron et les promesses de ce dernier.

Pour l’année qui commence, le président du CD annonce des événements majeurs et inscrit cette année comme celle du “rendez-vous de Mayotte avec sa région”. Evoluant géographiquement dans une “zone de paix, stable politiquement, en forte croissance et avec de nombreuses ressources” le président situe Mayotte dans “une zone où se jouera le destin du monde pour les décennies à venir”. Rien que ça.

“Faire connaître Mayotte en vue de faciliter sa reconnaissance internationale”

Le président du Département Ibrahim Soibahadine Ramadani

Dès lors, “il s’agit de faire connaître Mayotte en vue de faciliter sa reconnaissance internationale en tenant à Mayotte de grands événements”. On se souvient ainsi du salon du livre de l’Océan Indien, des salons de l’artisanat ou du forum économique, qui s’inscrivaient dans cette ambition. En 2020, l’exécutif mahorais annonce “la tenue à Mayotte de la conférence des ambassadeurs de France de l’océan Indien” la “célébration à Mayotte de l’année malgache”, et dès février “pour la première fois Mayotte présidera la conférence des présidents des régions ultrapériphériques (RUP), ce qui en fera “l’interlocutrice directe de la Commission (européenne)”.

Il n’a en revanche pas eu de mot de rétablissement pour le cinéma de Mamoudzou, en convalescence depuis près de deux ans, et qui semble être devenu un sujet tabou.

Y.D.

5 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...