25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 juin 2024
AccueilEconomieDouble alternance pour les BTS comptable : la tête à Paris, les pieds...

Double alternance pour les BTS comptable : la tête à Paris, les pieds enracinés à Mayotte

La mesure gouvernementale sur les contrats d’apprentissage aura permis de déclencher de nombreuses formations. Ils sont 10 futurs comptables à avoir été détecté il y a à peine un mois, et à commencer leur formation à Paris.

La formation a été montée en un mois, preuve que quand la motivation est là, ça marche : le 12 septembre, un job dating était organisé au lycée des Lumières (Mamoudzou Nord) pour dépister de la graine de comptable, et le 19 octobre, ils sont une dizaine à s’asseoir dans une salle de classe à Paris pour démarrer leur formation théorique.

Ayant diagnostiqué le besoin à une vingtaine de comptables pour le territoire, Mo Kalfane, président de l’ordre des experts comptables, a eu l’idée d’organiser cette opération. Il s’est tourné vers l’ex-OPCALIA, AKTO, qui finance la formation de ces jeunes arrivant de différents horizons, et LADOM en assure la mobilité. Ils sont inscrits à Pôle emploi, fraichement bacheliers, notamment en STMG, ou en reconversion professionnelle.

Si la mise en place a été aussi rapide, c’est qu’elle bénéficie de la mesure gouvernementale sur l’apprentissage bornée dans le temps. Pour toutes les embauches qui sont réalisées entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, sous contrat d’apprentissage, les entreprises ont droit au versement d’une aide élargie d’un montant de : 5.000 € si l’apprenti est mineur, 8.000 € si l’apprenti est majeur.

La tête à Paris, les pieds sur terre à Mayotte

Une formation initiée par l’ordre des experts comptables de Mayotte

Durant les deux prochaines années, ces jeunes apprendront le métier de comptable dans le cadre d’un BTS comptabilité & gestion, en contrat d’apprentissage, rémunérés donc.

Les comptables en herbe alterneront entre un enseignement théorique à Paris, en centre de formation, et une mise en application au sein de leur entreprise d’accueil. La singularité de cette formation réside notamment dans le fait que la partie pratique sera assurée à Mayotte au sein de cabinets d’expertise comptable. Sur le plan professionnel, cela permettra notamment aux apprentis d’être directement sensibilisés aux spécificités et aux besoins du territoire. Sur le plan personnel, cela limitera la séparation avec leur famille respective ce qui facilitera la formation et leur assurera les meilleures chances de réussite.

Cette expérimentation revêt deux objectifs principaux : l’insertion professionnelle durable de ces jeunes dans leur environnement géographique d’origine, et l’amélioration du niveau des compétences comptables du département.

D’autres acteurs participent, Akor Alternance (membre du Réseau TALIS) et le Conseil Départemental de Mayotte, sans oublier les entreprises d’accueil.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...