29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 février 2024
AccueilMagazineEn visite à Mayotte, la PDG de Météo France annonce de nouveaux...

En visite à Mayotte, la PDG de Météo France annonce de nouveaux moyens

Affinement des niveaux d'alerte cycloniques et vague-submersion, nouveau radar météo, la directrice de Météo France Virginie Schwartz n'est pas venue les mains vides. Dans un communiqué commun Météo-France/Préfecture, un bilan de sa visite est dressé.

Une visite discrète pour des annonces concrètes. La PDG de Météo France actuellement à Mayotte annonce quelques changements dans les prévisions de l’île “poursuivant la dynamique enclenchée depuis l’accession de Mayotte au statut de Département”.

“Renforcement des capacités d’observation, en particulier par la mise à l’eau d’un Houlographe

Avec la mise en place de 4 stations d’observation cette année, l’installation en cours d’un second mat-vent sur Pamandzi, et l’implantation prochaine de 5 stations automatiques du Réseau Climatologique d’État, le programme de renforcement des capacités d’observation météorologique à Mayotte est en plein essor.

Ce renforcement continu s’est également traduit par une opération d’envergure : l’implantation d’un houlographe à Mayotte, mis à l’eau depuis le 29 septembre dernier, qui va apporter un appui essentiel pour la future “Vigilance Vague Submersion” de Mayotte (cf plus bas). Très attendu, ce nouveau matériel entre désormais dans la chaîne opérationnelle d’observation de Météo-France, apportant des informations sur l’état de mer (direction et hauteur des vagues, température de la mer) aux prévisionnistes, aux usagers du monde maritime, et aux scientifiques en charge de modéliser les prévisions de vagues.

Confirmation du projet d’implantation d’un radar hydro-météorologique

La visite de la PDG de Météo-France, a également été l’occasion de confirmer l’implantation prochaine d’un radar hydro-météorologique, outil indispensable en matière de prévision cyclonique et d’anticipation des épisodes de fortes pluies, mais également pour le suivi des ressources en eau à l’échelle des petits bassins versants qui composent le réseau hydrologique de Mayotte, et d’aide à l’évaluation du risque de feu de forêt. Le site retenu (point haut de La Vigie à Petite Terre) répond à l’ensemble des critères et aux contraintes de visibilité. La construction de ce nouveau radar commencera en janvier 2023 pour une livraison prévue début 2025.

Construction du nouveau centre de Météo-France à Mayotte

Actuellement hébergé dans des locaux qui ne sont plus adaptés à ses besoins sur la plate-forme aéroportuaire de Pamandzi, Météo-France a vu son projet de construction d’un nouveau centre à Mayotte franchir des jalons décisifs au cours de l’année écoulée. Ainsi, les marchés de travaux ont été notifiés début septembre et les travaux ont débuté ce mois d’octobre, pour une livraison attendue du nouveau centre courant 2022.

Refonte en cours des dispositifs de vigilance météorologique et d’alerte cyclonique

Afin d’adapter au mieux les dispositifs de vigilance météorologique aux particularités du territoire, mais aussi d’harmoniser les dispositifs sur le territoire national, plusieurs évolutions sont annoncées pour une mise en œuvre dans les prochaines semaines.

• Mise en place d’un dispositif de vigilance à 4 couleurs (vert, jaune, orange et rouge) analogue à celui de la métropole

• Abaissement à 120 km/h du seuil des vents cycloniques à Mayotte (seuil de déclenchement d’une alerte rouge)

• Introduction du niveau « alerte violette » pour les épisodes cycloniques d’intensité exceptionnelle

• Arrêt des autres communications sur le niveau de vigilance dès le déclenchement de l’alerte cyclonique (dès l’alerte cyclonique orange) : l’alerte cyclonique prend le pas sur la vigilance pour éviter tout risque de confusion.

Enfin, la vigilance Fortes Houles sera remplacée par la Vigilance Vagues-Submersion (VVS) et également planifiée. Cette VVS qui prendra désormais en compte les impacts à la côte, alors que la vigilance forte houle du plan actuel qui prend en compte uniquement la hauteur moyenne de la houle en pleine mer. Elle permettra de mieux prévenir les autorités et la population vis-à-vis des submersions marines désormais observées lors des épisodes de grande marée, en raison de la subsidence de l’île.”

La position de Belna le dimanche 9 décembre 2019 à 13h15 (h de Mayotte)

Ces annonces répondent ainsi à plusieurs enjeux : uniformiser les outils nationaux, mais aussi s’adapter aux spécificités locales, notamment à la crise sismo-volcanique et à la subsidence qui a accentué le risque de vague-submersion. Une communication plus claire et des moyens de détection plus précis pourraient aussi faciliter et accélérer les phases d’alerte, et sauver de nombreuses vies. La sueur froide causée par le passage du cyclone Belna il y a tout juste 2 ans (début décembre 2019) à quelques encâblures de nos côtes n’y est sans doute pas pour rien.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...