26.9 C
Dzaoudzi
samedi 24 février 2024
AccueilFil infoGrandes marées attendues du 4 au 8 novembre, comment s'y préparer :

Grandes marées attendues du 4 au 8 novembre, comment s’y préparer :

Un nouvel épisode de grandes marées impactera Mayotte du jeudi 4 au lundi 8 novembre 2021, avec un pic à 4m42 le samedi 6 novembre à 4h38 prévient la préfecture.

Un nouvel épisode de grandes marées impactera Mayotte du jeudi 4 au lundi 8 novembre 2021, avec un pic à 4m42 le samedi 6 novembre à 4h38.

Les maires concernés et les services de l’État ont été sensibilisés à cette situation.

Ainsi, les marées suivantes, intégrant le phénomène de subsidence, sont attendues :

> Jeudi 4 novembre 2021 :

▪ une marée de 4m15 à 3h27

> Vendredi 5 novembre 2021 :

▪ une marée de 4m35 à 4h02

> Samedi 6 novembre 2021 :

▪ une marée de 4m42 à 4h38

> Dimanche 7 novembre 2021 :

▪ une marée de 4m38 à 5h15

> Lundi 8 novembre 2021 :

▪ une marée de 4m21 à 5h54

Certains niveaux de marée, éventuellement dégradés par des conditions météorologiques défavorables pourraient engendrer des perturbations du trafic des barges ou des réseaux routiers. Les usagers sont invités à se tenir informés.

Les informations des conditions météorologiques, susceptibles d’accentuer l’impact du phénomène et d’entraîner une détérioration des conditions de navigation ou de circulation en bord de mer, ne pourront être fournies que dans les 24 heures qui précéderont l’événement.

D’ores et déjà la préfecture invite la population à respecter les consignes de sécurité suivantes en cas de grandes marées :

  • Tenez-vous au courant du niveau des marées et de l’évolution de la situation météorologique.

  • Limitez vos déplacements en bord de mer et circulez avec précaution en limitant votre vitesse et en respectant les consignes des forces de l’ordre et des services gestionnaires des routes.

  • Ne vous engagez pas sur une route fermée à la circulation.

  • Sur le littoral ou sur les plages surveillez attentivement les enfants.

  • Si vous habitez en bord de mer :

1. protégez vos biens face à la montée des eaux (installer des batardeaux, relever les mobiliers),

2. coupez l’électricité, l’eau et fermez les bouteilles de gaz,

3. préparer votre kit d’urgence (médicaments, vêtements, alimentation, etc.),

4. si nécessaire, évacuez vos habitations et gagnez les lieux d’accueil prévus par votre mairie.

  • Écoutez les consignes de sécurité.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...