31.9 C
Dzaoudzi
dimanche 21 avril 2024
AccueilorangeCovid-19 : augmentation des nouveaux cas, la dose de rappel vaccinal disponible...

Covid-19 : augmentation des nouveaux cas, la dose de rappel vaccinal disponible aux publics éligibles

Le nombre de cas positifs à la Covid-19 augmente cette semaine, avec 85 nouveaux cas et un taux d'incidence qui franchit les 30 cas pour 100 000 habitants. Rassurante, l'ARS voit dans cette augmentation mesurée une "confirmation" que "la situation sanitaire s'améliore" et appelle encore à poursuivre la campagne vaccinale. Quatre patients sont toujours hospitalisés.

“Au cours de la semaine du 25 au 31 octobre, 85 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi les patients domiciliés à Mayotte, soit un taux d’incidence de 30,4 cas pour 100 000 habitants” indique l’ARS ce mercredi. L’incidence, qui oscillait entre 14 et 19 ces deux dernières semaines marque donc un petit bond en avant, et le taux de positivité franchit la barre des 2% pour la première fois depuis plusieurs semaines. En tout, l’épidémie à fait à Mayotte 20612 malades, dont 185 décès.

Cette augmentation est peut-être à mettre en lien avec la fin des vacances scolaires, moment propice aux retours de voyage et aux retrouvailles. Pour l’ARS toutefois, les chiffres actuels restent dans une fourchette basse qui doit rassurer, sans inciter à se relâcher.

“L’amélioration de la situation sanitaire se confirme” écrit l’agence dans son bilan journalier. “Il convient néanmoins de poursuivre nos efforts afin d’éviter un rebond épidémique. Il est primordial de maintenir les gestes barrières, de se faire vacciner sans plus attendre, de se faire tester et de s’isoler en cas de symptômes ou si l’on est personne contact”.

Dose de rappel, pour qui ?

Les publics à risque, éligibles à la dose de rappel

Par ailleurs, l’ARS communique aussi ce jour sur la dose de rappel ou “troisième dose”, qui concerne les publics les plus à risque. “Les personnes concernées sont invitées à réaliser leur dose de rappel dès que possible de façon à maintenir un bon niveau de protection :

–        Les personnes âgées de plus de 65 ans

–        Les personnes présentant des comorbidités à risque de formes graves

–        Les personnes sévèrement immunodéprimées (VIH, cancer, hémopathie, greffe d’organe etc.) et leur entourage de +18 ans.

–        Les professionnels de santé et l’ensemble des salariés du secteur de la santé, du secteur médico-social, les aides à domicile, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers.”

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...