27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 30 mai 2024
AccueilAfriqueEn compétition aux Comores, deux chanteurs mahorais comptent sur le public français...

En compétition aux Comores, deux chanteurs mahorais comptent sur le public français pour l’emporter

Au concours Nyora, diffusé exclusivement aux Comores et sur Internet, les deux artistes mahorais font face à l'engouement des trois autres îles de l'archipel pour les chanteurs comoriens. Seuls Français en lice, ils espèrent rallier leurs compatriotes pour obtenir des votes, et se hisser au classement.

Il “Nyora” qu’un vainqueur pour le grand prix d’environ 10 000€, et la compétition est rude. Aux Comores se joue de novembre à janvier un concours de chant télédiffusé, auquel participent deux chanteurs mahorais, Shefo Boy Swagga et Kueena.

“L’émission vise à promouvoir les jeunes talents de la région, l’objectif de Nyora est de pousser à la cohésion musicale, et promouvoir la culture de la région, ce n’est pas politique” explique Elamine Ali Abdou, président du label Rissala Record, coach musical dans l’émission qui doit durer jusqu’au 8 janvier. Pour la demie-finale et la finale, du 18 décembre au 8 janvier, “notre objectif est de promouvoir nos artistes mahorais qui se sont déplacés jusqu’à la Grande Comore pour représenter Mayotte” poursuit-il.

Le coach veut faire connaître les deux chanteurs mahorais

“On veut que le maximum de personnes sachent qu’à Mayotte il y a des talents qui vont représenter Mayotte ailleurs” mais aussi “voter pour eux” car “d’ici très peu de personnes votent”. Et pour cause. Le concours se joue à 70% sur le vote du jury, et à 30% sur les votes du public. Or ce dernier se fait uniquement par SMS, au 522 depuis un numéro comorien, ou au +269 374 1010 depuis un portable mahorais.

“Mais nous c’est surtout pour la cohésion artistique, car ici à Mayotte on a rarement la chance d’être payés en tant qu’artistes, c’est l’occasion d’élargir l’audience à Mayotte où on n’a pas forcément les bons contrats, les structures nécessaires, on ne vit pas forcément de notre musique alors qu’il y a des gens qui sont talentueux de fou, mais qui doivent travailler à côté au détriment de leur passion. C’est aujourd’hui l’occasion d’étendre leurs auditeurs ici à Mayotte. C’est aussi une occasion de réunifier la culture de Mayotte et de la région, de La Réunion à l’Afrique de l’Est, pour avoir à terme des émissions de région, avec Maurice, Madagascar, La Réunion etc.”

Kueena veut faire du concours un tremplin pour sa carrière de chanteuse

Shefo, de Tsingoni, a découvert la musique à 12 ans. Après avoir entendu parler du concours par son manager, il y a vu “une opportunité d’élargir notre public, je me suis dit pourquoi ne pas y aller et tenter ma chance”. Un pari ambitieux. Les trois premiers lauréats remporteront 3000, 7000 et 10 000€. Or le challenge est rude. “Lors de la tournée des candidats, il y avait un monde énorme, on en avait des frissons, les villages soutiennent énormément les candidats aux Comores” note encore Shefo qui regrette qu’il n’y ait ” pas beaucoup de votes depuis Mayotte”.

Pour Kueena, native de Labattoir “peu importe où ça se passe, c’est une passion donc s’il y a un concours j’y vais” sourit celle qui dit aimer se “surpasser”. “J’ai envie d’en faire mon métier, si aller aux Comores peut me donner ma chance, j’y vais. On compte sur Mayotte, on espère que les Mahorais seront derrière nous, car si on monte, on monte tous ensemble”.

Pour voter Kueena, envoyez N3 au +269 3741010
Pour voter Shefo Boy Swagga , envoyez N11 au +269 3741010

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...