24.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilEconomie2ème conférence sur les vanilles françaises le 22 février

2ème conférence sur les vanilles françaises le 22 février

Tenue en marge du Salon international de l’agriculture, cette conférence organisée par Fausto Bouchereau, président de Mohea, réunira pour la deuxième fois, durant une demie-journée, l’ensemble des acteurs de la filière vanille des territoires d’outre-mer suivants : Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française.

Nadine Vallet, responsable de la plateforme scientifique de l’ISIPCA et Fausto Bouchereau, président de Mohea, ouvriront la deuxième conférence sur les vanilles françaises, mardi 22 février 2022 à 9h, à l’ISIPCA de Versailles.

C’est en 2020, et grâce au soutien d’Annick Girardin, alors ministre des Outre-mer, la première, que se tient la 1ère Conférence sur les vanilles françaises. “L’objectif était de permettre aux différents acteurs de la filière des vanilles françaises de se retrouver, d’échanger sur les sujets qui les concernent et d’obtenir les diverses informations techniques, scientifiques, financières et administratives”, explique la société Mohea qui regroupe de grands crus de vanille.

Une conférence pour tout savoir sur la vanille

Suite à son succès, il a été décidé de la reconduire chaque année. En raison des contraintes sanitaires actuelles, la deuxième Conférence sur les vanilles françaises ne pourra pas se faire dans les mêmes conditions qu’en 2020 mais un format réduit a été mis en place avec l’aide de l’ISIPCA.
Cet événement se tiendra le 22 février matin, à l’ISIPCA, Versailles, de 9h à 13h
Il réunira les producteurs de vanille des Outre-mer, quelques scientifiques et des chefs cuisiniers.

Le programme inclura la présentation de la situation des vanilles françaises en ce début 2022, le marché mondial de la vanille, la présentation de l’ISIPCA et de son étude sur l’analyse sensorielle et aromatique de la vanille, l’aspects biologiques et agronomiques des vanilliers, l’état de la qualité des gousses de vanille et des vanilliers. Un exposé sera fait sur les vanilles et la gastronomie avec un échange avec les grands chefs, les ambassadeurs des vanilles françaises

Vous trouverez toutes les informations complémentaires sur le site dédié.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...