22.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilEducation1er degré : le SNUipp FSU suspend sa grève après avoir obtenu des...

1er degré : le SNUipp FSU suspend sa grève après avoir obtenu des avancées

Et c’est reparti pour les avancées demandées dans le 1er degré par le syndicat SNUipp-FSU ! C’est une valse à plusieurs temps entre le syndicat et le recteur, le dernier en date étant la signature d’un protocole d’accord, à la suite de l’avant-dernier, rythmé par les 48h de grève du syndicat la semaine dernière.

La 1ère des revendications portait sur un rattrapage de l’indexation réunionnaise de 53%. A Mayotte, elle est de 40% comme dans les 3 autres DOM, auxquels il faut rajouter ici l’ISG (Indemnité de sujétion géographique) non proposée à La Réunion. Il a donc été décidé d’étudier dès mi-mars l’octroi d’une « Prime spécifique à Mayotte », pour les personnels ne touchant pas l’ISG.

L’autre demande phare concerne les retraites des instituteurs recrutés par la Collectivité de Mayotte, période où ils n’ont pas cotisé à la fonction publique d’Etat vers laquelle ils ont basculé ensuite. Pas de cotisation, pas d’indemnité théoriquement mais des compensations pourraient être trouvées. Une rupture conventionnelle intéressante avait été proposée, peu demandée faute de communication, déplorent les deux parties, ce qui devrait être réparé. Des barèmes permettant d’accéder à la hors classe seront négociés, et un reclassement 6 mois avant la retraite est proposé pour rehausser le niveau des pensions.

PPPE, Mayotte, professeurs des écoles
Les futurs professeurs des écoles ont maintenant leur formation sur le territoire. Ici au CUFR

Pour la titularisation des professeurs des écoles contractuels, le rectorat va négocier avec le ministère une augmentation du nombre de poste au second concours interne dès 2022, et contacter les admis des listes complémentaires du concours 2021.

Pour les AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap), le recteur est favorable à l’augmentation de leur quotité de travail et va étudier les modalités de sa mise en œuvre.

Un système de ticket restaurant sera mis en place, dans un premier temps pour un nombre limité d’agents et pour sa généralisation dans un délai maximum de 4 mois.

Sur la base de ces éléments, le Conseil Syndical du SNUipp-FSU Mayotte a décidé de suspendre le mouvement de grève.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...